Mar 182019
 

Mes baskets…

J’ai quelques paires de sneakers. Exactement trois que j’aime vraiment, ce sont des baskets montantes. Et rien à voir avec les petites Addidas bicolores que tout le monde achète. Rouges, fuschia zébrées et arc-en-ciel. Je les aime pour leur coté fun.

sneakers arc en ciel

Dans une silhouette j’aime bien que le coté sobre d’une tenue soit relevé par une excentricité au bout des pieds. Rien à voir avec les paires que les « vrais » sneakers addicts convoitent quitte à dépenser un salaire entier. Mes goûts sont plus raisonnables en réalité. J’avoue par contre me laisser à rêver à certaines paires de sneakers femme de luxe. Avec du doré et de la paillette ou des sequins qui vont bien. Le genre que j’aimerai porter tout simplement avec une petite robe noire. Des Golden Goose seraient parfaites.

sneakers femme Golden Goose

Le modèle superstar « Lemon Paillettes-Ice ». Golden Goose est une marque créée en Italie en 2000 par Francesca Rinaldo et Alessandro Galdo. La « Superstar » est un modèle phare de la marque qui a fêté ses dix ans d’existence en 2017

Golden Goose célèbre les 10 ans de sa sneaker Superstar from Magazine Antidote on Vimeo.

…une goutte d’eau parmi mes chaussures ?

On sourit gentiment, un brin moqueur quand on vient à évoquer la collectionnite des chaussures. Evidement ce sont les femmes les plus visées. Mais avoir beaucoup de chaussures est inévitable quand on veut en avoir pour toutes les occasions. Rien que les types de chaussures : les escarpins, les bottes, les bottines, les sandales, les sneakers, chaussures plates ou à talons combiné au choix entre les différentes couleurs, matières… il n’y a que l’embarras du choix. Chaque paire de chaussures est en fait unique. Alors voilà dans ce cas là il ne s’agit pas de collectionnite.

Ah bon vous trouvez que je suis de mauvaise fois ?

Je suis quant à moi beaucoup plus perplexe sur les accros aux sneakers et baskets. A en voir certains (oui certains car ce sont plus souvent des hommes qui sont concernés) il est tout à fait possible de remplir des armoires entières. Juste UN SEUL TYPE de chaussures. Au cas où ça ne vous fait pas réagir, je répète. Tout ça pour juste UN SEUL TYPE de chaussures.

Rhalalala il vous faut donc avouer que ma collection de chaussures est bien plus sensée !

Arguments et démonstration. Sans aucune mauvaise foi ….

Fév 252019
 

séance chiropratique La Rochelle

 

Il y a des professions de santé dont on connait le principe mais dont on ignore parfois le nom, et mon ancien métier de manip radio en fait partie.

Une des disciplines de santé qui mérite d’être plus connue c’est le métier de chiropracteur.
Que l’on parle de chiropraxie ou chiropratique, il s’agit bien de la même chose et dans cet article j’utiliserai les deux termes.
Et comme beaucoup, avant d’essayer moi-même, à part de penser que le ou la praticienne apposait ses mains (chiro en grec veut dire main…) cela me semblait bien mystérieux.doc
Je ne dois pas être la seule, alors ce petit reportage pourrait tomber à pic pour toutes les personnes qui se demandent…

 

… Un chiropracteur à quoi ça sert ?

L’idée simple de la chiropractie est de considérer le système nerveux centrale ( cerveau – moelle épinière – nerfs) et de détecter si il existe des blocages sur les trajets nerveux afin d’en libérer le corps. Le champ des soins de cette thérapie manuelle peuvent concerner les migraines, les lombalgies, acouphènes et soucis d’équilibre, allergies, soucis hormonaux… et cette liste n’est pas exhaustive.

Le saviez-vous ?
La discipline existe depuis la fin du 19ème siècle mais elle a été officiellement reconnue par décret en 2011. Les chiropracteurs suivent un cursus de 6 ans pour un diplôme international (la formation est identiques dans le monde entier) et sont docteurs en chiropraxie.

 

 

Annabelle Néraudeau, chiropraticienne à La Rochelle

 

Annabelle Néraudeau, chiropraticienne. Elle a son propre cabinet depuis mars 2017. Après un DU pour la prévention sportive, elle s’est également spécialisée en chiropratique vétérinaire

C’est Annabelle Néraudeau, chiropraticienne à La Rochelle,  qui s’est prêtée à l’exercice du reportage avec moi.

Rochelaise depuis toujours avec sa famille Annabelle a deux grandes sœurs et une jumelle. Elle a fait ses études Institut Franco Européen de Chiropratique à Paris et après un Diplôme Universitaire (DU)  de prise en charge préventive pour le sportif, elle a acquis une nouvelle spécification en chiropratique pour les animaux.

Le hasard fait qu’elle s’est installée dans le centre médical de l’Aurore dans le quartier de Port Neuf à La Rochelle, juste en face du cabinet où je travaillais.
Depuis mars 2017 Annabelle est dans un cabinet douillet à la déco moderne et une touche d’ancien customisé par ses soins : le cabinet chiropratique de l’Aurore.

cabinet chiropraxie La Rochelle

Annabelle s’est installée dans un cabinet lumineux et pétillant à son image

Annabelle a découvert elle-même le métier en étant soignée par un chiropracteur après une chute de cheval à 12 ans alors qu’elle pratiquait l’équitation depuis toute petite. Cette chute aurait pu mettre un frein à sa passion pour des raisons de santé mais comme vous pouvez le voir dans la vidéo, il n’en est rien !

Comme se passe une séance de chiropratique ?

Une séance « typique »  de chiropraxie

Ajustement chiropratique avec activator

 

Comme avec tout praticien lors d’une première consultation, l’anamnèse est importante et on commence par cela. Il s’agit de faire un historique médical, de décrire l’objet de consultation et votre chiropraticien ou chiropraticienne pose les questions adéquates avant de commencer toute manipulation.
Pour ma part c’était la seconde fois que je consultais à quelques années d’intervalle, mais la première fois avec Annabelle. J’avais déjà eu un « effet boomerang » assez costaud la première fois que j’ai essayé la chiropratique et donc il était évident pour Annabelle de prendre en compte et de procéder à des ajustements légers.

Elle a utilisé un appareil massant pour détendre, a ajusté ma colonne avec des mouvement doux, sans aucun craquage comme certains peuvent le craindre.

Le fameux « activator »

Et a débloqué d’autres points de compression grâce à l’activator, une sorte de pistolet qui envoie une légère impulsion d’air comprimé.

On entend l’activator quand il se détend mais on ne sent aucune douleur à son action. Idéal quand on craint les « craquements ».

Après une séance il est conseillé de rester au calme, et je dois dire que je suis restée toute la soirée affalée sur le canapé. Comme le dit Annabelle dans le reportage vidéo, on peut avoir une sensation de fatigue après la séance et parfois les symptômes qui se réveillent sur une période allant jusqu’à 72h en moyenne. C’est le temps qu’il faut au corps pour assimiler les nouvelles données et prendre l’habitude de la nouvelle posture corrigée.

 

Plusieurs techniques au service de la chiropratique

Cependant la chiropratique n’est pas seulement une histoire de biomécanique pour le corps humain. Elle peut avoir également une composante émotionnelle, connectée avec les énergies dans le corps.

La technique B.E.S.T, technique de synchronisation bioénergétique en fait partie. Cette technique permet d’interroger physiquement le corps et de relier des douleurs ou symptômes à des émotions qui se sont enregistrées dans le corps (des émotions somatisées) et le système nerveux. Lors de la séance le ou la praticienne demande de penser à certaines choses et observe le corps. La réponse peut être une simple contraction musculaire presque imperceptible.
Mystérieux ? Pas du tout.
Je vous donne un exemple très simple pour faire une analogie de la réponse du corps.
Pensez au goût acide du citron.
Vous salivez ?
Voilà une pensée reliée à une réaction du corps… CQFD

Chiropratique animale

 

L’amour des chevaux combiné à la découverte de la chiropratique a récemment mené Anabelle à compléter sa formation avec une nouvelle compétence : la chiropraxie animale.
Sa première intention était donc de pouvoir pratiquer la chiropraxie équine, mais les autres animaux ne sont pas oubliés.

Par analogie avec la chiropratique pour les humains, la chiropratique vétérinaire est destinée à rétablir une dysfonction articulaire toujours en agissant sur les articulations et le sytème nerveux.
Actuellement pour ces patients particuliers, Annabelle pratique la chiropraxie à domicile dans le secteur de La Rochelle. Qu’ils soient chiens vaches ou chevaux, vos animaux préférés sont entre des mains bienveillantes !

 Posted by at 16 h 41 min
Déc 242018
 

solitaire bague de fiançailles

 

Avant la demande en fiançailles vient le choix crucial de la bague. On se trompera rarement en optant pour une bague solitaire, mais encore faut-il savoir comment le choisir et ce qu’il est possible de créer…

Une tendance inaltérable

Megan Markle, Kim Kardashian, Eva Longoria, Jessica Alba ou encore Kate Middleton, des célébrités qui n’ont a priori rien en commun sauf une chose : une bague solitaire comme bague de fiançailles. En effet, depuis de nombreuses années, et quel que soit le budget, la bague solitaire reste le choix numéro un des futures mariées. Et pour cause, elle offre pléthore de possibilités tant au niveau des coloris que des pierres, pour que chaque femme puisse trouver un bijou qui lui ressemble. Où que l’on soit dans le monde, et quel que soit le style du joaillier chez qui l’on se rend, il y aura toujours un large choix de bagues solitaires à découvrir (voici une belle sélection de bagues solitaires par Jaubalet Paris).

Bague solitaire et alliance, le combo parfait

L’autre avantage du solitaire, c’est qu’il se mariera à merveille avec sa future alliance, car ils s’assemblent souvent à la perfection. Qui plus est, si l’alliance est bien souvent un anneau qui pourra parfois être serti de petites pierres, la bague solitaire permettra de mettre en avant une pierre de taille plus imposante. Car c’est là tout l’intérêt d’opter pour ce style de bijoux, mettre à l’honneur une belle pierre qui symbolisera la beauté et l’unicité de l’amour d’un couple.

Il y a déjà quelque temps, une certaine Marilyn disait que le diamant serait le meilleur ami de la femme.

C’est certainement toujours vrai, car le diamant est encore très prisé par les femmes pour orner leur bague solitaire (quelques conseils dans le choix d’un diamant à découvrir ici).

Cependant, le diamant n’est plus la seule option envisageable, il pourra être choisi de couleur, mais d’autres pierres précieuses sont aussi très appréciées comme le saphir, le rubis ou l’émeraude. Les formes pourront aussi varier. On pourra choisir le rond classique avec ses 57 facettes qui est considéré comme la forme qui permet de mettre le plus cette gemme en valeur grâce au passage de la lumière.

Il y a aussi la taille « princesse » qui est une forme carrée, la taille « émeraude » qui contrairement à ce que son nom indique n’est pas réservée à la pierre verte, mais représente une découpe rectangulaire.

La découpe « poire » est également très tendance avec sa forme goutte qui est très flatteuse pour la main tout comme la taille « ovale » (l’ovale a récemment été choisi par Hailey Baldwin pour sa bague de fiançailles). La taille coussin est quant à elle une forme carrée aux coins arrondis. Il existe aussi la découpe en forme de cœur, la « marquise » avec sa forme ovale toute en longueur, le « radiant » qui est un rectangle à 70 facettes, et enfin, l’asscher qui est de forme octogonale.

Un bijou personnalisable

Après la gemme et la découpe, l’anneau aura aussi une importance de taille lorsque l’on cherche le bijou parfait. Platine, or blanc, or jaune, or rose, or noir… La couleur du métal devra être choisie en fonction du style que l’on préfère bien sûr, mais aussi en fonction de la carnation de celle qui la porte. L’épaisseur de l’anneau et sa forme devront aussi être évaluées pour convenir au mieux à la forme de la main. Enfin, pour un résultat plus éclatant, le sertissage pourra orner l’anneau, mais aussi le pourtour de la pierre pour un design plus sophistiqué, mais aussi plus onéreux.

Il existe ainsi des bagues de fiançailles pour tous les styles, mais aussi pour tous les budgets.

 

 

 Posted by at 14 h 36 min