Minda

Actuellement community manager à La Rochelle en freelance, j'ai commencé à porter la blouse blanche en imagerie médicale à Montpellier. . Mes passions pour la communication, les nouvelles technologies mais aussi la photo, la vidéo et le dessin m'amènent à être un véritable couteau suisse au service des entreprises et des marques. Egalement créatrice de Amagzine.com, Apéro Filles à La Rochelle et Niort, La Rochelel Info et Niort info...

Juil 102013
 

affiche WSN juillet 2013Cette fois-ci, mon reporting Who’s Next présentera le meilleur de ce que j’ai vu ou découvert sur le salon  pour les tendances printemps-été 2014 en deux temps. J’ai donc décidé de répartir mes coups de cœurs en deux articles, l’un dédié à la Femme et l’autre Homme. C’est une nouvelle présentation qui me semble plus judicieuse (tant l’offre est variée) que les séries “Faces behind the Brand” ou celles dédiées uniquement à la chaussure, les fringues ou les accessoires.

On a eu la chance d’avoir une météo tout en accord avec le thème du Who’s Next : chaleur, couleurs, plage- les allées étaient couvertes de sable- le tout dans un décor d’inspiration mexicaine et avec un show à la hauteur de l’exubérance et la joie de vivre latine.

C’est parti pour l’univers femme !

 

La Sape

Mon premier arrêt sur le salon a été dans le hall Fame, dédiés à des marques pour la plupart connues et bien établies. Habituellement j’y passe très rapidement mais j’ai pu quand même  découvrir les collections de Renhsen, nom bien connu dans l’univers du jean de luxe aussi bien féminin que masculin. Les couleurs sont à l’honneur et j’ai pu toucher et voir également la collection d’hiver 2013-2014  avec ses textures cachemire, ses tissus enduits façon cuir.

Rehnsen est une marque française qui propose également des jean selvedge (avec la fameuse finition de coton liseré) dont le tissu provient d’une production au japon, spécialiste du selvedge.

jean renhsen

Renhsen collection printemps été 2014

Renhsen-hiver-2013-2014

Renhsen collection automne hiver 2013-2014

Puis un peu plus loin mon regard a été capté par des visuels très différents autour de la marque Blune Paris, inspirée par le mooding. Le principe étant d’avoir une collection déclinée selon les humeurs ce qui donne des noms évocateurs tels que “nouer de liens” , “grains de folie”… La bonne idée est d’avoir fait un shooting avec des personnalités différentes : la blogueuse Kenza, la chanteuse Micky Green ou encore Shinobi scénographe parisienne (qui a choisi le top Wonder Woman) pour ne citer qu’elles.Blune-paris Blune-paris-top-wonder-woman

 

 

Le stand Leon&Harper attirait la foule quand j’y suis passée. Puis j’ai retenu au passage d’autres marques que je connais déjà comme Samsoe Samsoe, la charmante Charlotte Cozon avec sa ligne made in France puis  me voilà rendue aux espaces qui m’inspirent le plus : Mr et Mrs Brown qui présente une mode plus urbaine et lifestyle et Mr Brown Accessories principalement.

booth-leon-&-harper

Beaucoup trop de monde chez Leon&Harper pour moi !

 

Downtown People présente officiellement sur le marché depuis 2 mois m’a étonnée avec son teddy col claudine moi qui n’en suis d’ordinaire pas trop fan (ni du teddy ni du col claudine à une exception près). Les teddy sont livrés dans une jolie boîte vernie noir aimantée, qui ne prend pas beaucoup de place.

Downtown-People_teddy-col-claudine

La Chaussure

Premier arrêt chaussures, je retiens Xperimental Shoes.


xperimentalshoes-sandales-semelle-bois

Toujours à l’affut de jeunes marques, j’ai passé un temps certain avec l’équipe fondatrice Les Flèches de Phébus qui m’a séduite avec leur collection qui revisitent la desert boots avec de très belles couleurs pour les cuirs, des jeux de couleurs ton sur ton ou contrastants et une utilisation inspirée de la toile.

Les-Flèches-de-Phébus-collection-femme

 

En sortant un peu de Mr Brown accessories j’ai apprécié la toute nouvelle marque Louise Deloris et son idée ingénieuse d’assortir des escarpins à leur pendant en ballerines tout aussi habillées. La seconde paire idéale quand les pieds crient pitié en soirée !

Louise-Deloris-escaprins-et-ballerine

Underground suit la tendance couleur pétillante également mais dans des tons pastels pour des creepers féminines et fraîches.

Underground-creepers-couleur

 

Une des meilleures découvertes coté chaussures est la marque Arsène avec 2 nanas incroyables, Audrey alias Haspé et Charlotte, des amies de collège  qui se sont lancées du jour au lendemain dans la création d’espadrilles, chaussures de leur enfance à Mauléon au Pays Basque. Made in France, avec de la vraie corde, en versions à lacets montantes ou basses, on peut se faire plaisir avec des mix d’imprimés ethniques, de la paillette, du denim … La collec de l’été prochain promet d’être encore plus tendance avec du léopard par exemple. Une Espadrille à suivre…

Arsène

Ami de la chaussures, shoe fétichiste, on sait bien que l’entretien de ces merveilles est fondamental. Pas trop loin, l’entreprise familiale A.Mulard exposait sa gamme de brosses, cire et sprays dédiés à l’entretien de la chaussure avec en nouveauté 3 coffrets. Une fabrication française !

Mulard-Paris-coffret-entretien-chaussure

 

Les Bijoux et les Accessoires

L’Atelier Clandestin, suivi depuis son premier salon parisien a encore de beaux projets et se renouvelle avec inspiration. “ Axis Mundi” allie le cristal de roche au cuir croco pour des sautoirs ou des manchettes super élégantes.Latelier-clandestin-manchette-Axis-Mundi

 

Gros projets alliant l’artisanat du cuir et du métal du Pays du Cheylard et de Romans-sur-Isère, le collectif Les  Caractères réunit 8 talents  : Oktane Concept, Groupe GL, Allemane & Allemane, Créafusion, les Tanneries Roux, MSR Bijoux, Patricia Badin et Fon’t Art Créations.  Un grand projet qui a commencé il y a 1 an environ pour la mise en place d’une collaboration sur le thème de la Saint Valentin et qui a perduré tant les artisans ont aimé travailler ensemble.

Oktane-Concept_bracelet-Aethra-(1)

Collection Capsule. Aethra par Oktane Conceptstand-Les-Caracteres

C’est avec plaisir également que je retrouve Honor Jewellry avec de nouveaux sautoirs têtes de mort  dont une version Hippie Skull et des bracelets pour la collection Animal Instinct.

Honor-Jewellry-hippie-skulls

Alors que ce sont mes voisins ( on doit être à 2 rues de distance) c’est sur les salons que je vois Tintamar, l’entreprise rochelaise qui depuis 10 ans fabrique des organisateurs de sacs, des sacs très pratiques et aussi des pochettes d’ordinateurs.

Tintamar-edition-limitée-10-ans

Kika Mishto est mon gros béguin bijou, j’ai adoré le grand collier cœur façonné à la main et les déclinaisons autour du tracé cardiaque. La marque est depuis ses origines inspirée par le folklore mexicain, el Dia de los muertos et il aurait été impensable de ne pas la trouver sur le Who’s Next pour cette session d’été. Carray ! Me gusta muchissimo!

Kika-Mishto-collier-corazon

Avant de quitter le Who’s Next, j’ai rencontré Fiona, chaudement recommandée par Haspé et Charlotte. Fiona a créé Son Noguera, une ligne d’articles de plage de grande qualité, inspirée par son enfance aux Baléares. Ce sont des tissus de fabrication artisanale auparavant utilisés pour l’ameublement qui lui ont fait imaginer des cabas luxueux aux anses de cuir brut à laisser patiner avec le temps. La particularité de cette matière alliant lin et coton est que les motifs sont réalisés grâce à un savant tissage de fil partiellement teints sur les métiers à tisser d’une authentique fabrique. Ont suivi pour compléter cette première collection d’élégants paréos en lin également faits à la main, au toucher soyeux et doux, modulables selon les envies en robe grâce à deux ingénieux  liens en cuirs amovibles. La suite sera à découvrir plus en détail  prochainement

cabas-de-plage-Son-Noguera-(1) Pareo-lin-modulable_Son-Noguera-(2)

 

Rendez-vous demain pour découvrir mes coups de cœur mode homme du Who’s Next !

Juil 042013
 

 

let-s-go-to-a-road-trip

 

Aujourd’hui 4 juillet, ou 4th July Independance Day je suis sous l’impulsion d’une inspiration un brin américaine. On le sait The American Way of Life, ne se résume pas à l’amour des hamburgers, des taxis jaunes ou du drapeau américain ni même des westerns sauce spaghetti.

Les Amériques, les States, les USA, les Etats-Unis…  Autant d’appellations pour un continent à la fois jeune mais riche en histoire ( pas toujours très reluisante) qui fait rêver à force de démesure et incite à tenter l’aventure. Certains se lancent dans un voyage de reconnaissance avant de sauter le pas, d’autres accumulent les symboles pour un pèlerinage qu’ils ne feront jamais.

Même si le rêve américain  a depuis longtemps pris un sacré coup dans la tronche, il est toujours source d’inspiration, d’espoirs et de désillusions. Pour une fois même Michael Bay,réalisateur de l’inter-minable prologation de Transformers, semble avoir un éclair de lucidité.

Malgré tout ça, un petit tour sur un site de voyage pour ses offres de vols pas chers et une soirée passée à compulser tout ou presque qui peut avoir comme mots clés « USA flag », je n’ai toujours pas trouvé mon costume de Wonder Woman mais des photos sur Pinterest et surtout des vêtements, des chaussures et quelques objets à l’effigie du drapeau américain. A défaut de faire briller des étoiles dans vos yeux, vous voilà rhabillés !

 

cherrys-tumblr

http://cherrys-acid.tumblr.com

Ou encore laissez-vous conter une histoire, une jeune femme aux lèvres généreuses au regard ourlé de mascara et crayon noir, qui décide de partir. Qu’importe la ville où elle atterri, qu’importe le café qu’elle va boire, elle est juste contente. Quelques semaines plus tôt elle avait pris le soin de réserver un billet d’avion, et un logement chez l’habitant avec ce qu’il lui restait d’économies. Elle avait rêvé de se retrouver l’œil vissé au viseur de son reflex en pleine Fashion Week, et le soir trier ses photos streetstyle et se glisser un tant soit peu dans la peau du SARTORIALIST.

Un autre jour elle admirerait les vitrines débordant de stilettos au autres escarpins inconfortables, arpentant les rues avec son latte à la main.

fashionista

C’est aussi dans cette contrée inconnue, communiquant dans une langue qu’elle avait plus appris en regardant ses séries préférées en VO qu’au lycée, qu’elle rencontrera ses meilleures amies. Ses Best Friend Forever. 

Qu’importe la misère croisée au détour des rues, qu’importe les jobs mal payés. Elle Y était. Prête à tout découvrir, le meilleur comme le pire.

insouciance

SherylSalsburyPhotography

www.sherylsalisburyphotography.com

 

 

4th-july-inspiration-us-flag

1/ Corset drapeau américain – Corsets-fr.com 120€

2/Coque rigide Us Flag pour Ipad mini – Miniinthebox.com 7€07

3/Bottes en cuir MINITE – Casual Attitude 79€90 55€93

4/Bikini USA – Jennyfer.com 17€99

5/Stickers pour carte de crédit sur Mycrazycard.com 5€

6/Débardeur Marilyn Sin _ BarrioSanto.com 19€95

7/T-shirt Homme USA flag – BarrioSanto.com 24€95

8/Chaussures plateforme – Iron Fist sur Amazon.co.uk environ 115€

9/GIMME STARRY SKIES – Skechers sur Shoes.fr 64€95 38€97

10/Sac Besace – Planet Vintage sur Home-objects.com 35€

(-20% sur tout le site avec le code 201102)

 

 

Photos d’inspiration : Tableau Pinterest Jennyfer goes to USA http://pinterest.com/jennyferfashion/jennyfer-goes-to-usa/

Juil 032013
 

Comme beaucoup de peaux noires ou métissées, l’hydratation de la peau est est indispensable pour moi mais peut-être aussi un véritable combat.

En toute saison ma peau a continuellement besoin d’être hydratée et nourrie, particulièrement les jambes (peau de lézard bonjour).

Après un article assez complet sur les laits et les crèmes pour le corps que j’ai pu utiliser et décrire, me revoilà sur le sujet de l’hydratation corporelle avec  la crème soin jambe et pied Ekos Maracuja de Natura Brasil.

creme jambe et pied ekos maracuja natura brasil

Je l’ai tellement appréciée que je l’ai utilisée jusqu’à la dernière once..

Le nom du principe actif, l’huile de Maracuja, m’a paru mystérieux mais il s’agit en fait de l’huile extraite des graines du fruit de la passion.

il est conseillé d’appliquer jusqu’à parfaite absorption la crème sur des jambes et/ou pied propres et sec et surtout sans blessure.

L’huile de Maracuja permet de restaurer la couche lipidique de la peau tout en lui apportant souplesse et hydratation. Elles est extraite des graines après récupération de la pulpe qui sert à faire le jus de fruit, et les résidus des graines sont récupérés et entrent dans la composition de gels douche et savons  exfoliants. Tout ce processus et notamment la purification de l’huile sans substances chimiques ( le maracuja utilisé par Natura Brasil provient de plantations communautaires respectueuses de l’environnement) expliquent que la crème coûte la peau des fesses pour s’hydrater les jambes quelques semaines…

Creme jambes et pied Ekos Maracuja _ Natura Brasil

J’ai aimé :

  • Le packaging d’un air rétro avec son tube métallique
  • Son odeur fraîche et sa facilité d’application : elle pénètre bien et ne laisse pas la peau grasse.
  • Son « tableau écologique » : tube 100% recyclable et utulisation de matière recyclées au niveau de l’emballage carton 

Je n’ai pas aimé

  • Le tube métallique : oui je me contredis en apparence, visuellement c’est top, sauf que pour utiliser toute la crème ce n’est pas la matière d’emballage idéale. 
  • Sa contenance limitée : le tube de 100g fini très vite. J’aurai aimé trouver un modèle de taille supérieure . 
  • Son prix

 

Ma note :

Packaging : 3.5/5

Texture/odeur : 4.5/5

Efficacité : 5/5

Prix : 3/5

 

Prix  constaté : 17€50  en tube de 100g, Natura Brasil

 

 

C’est donc un très bon soin cosmétique, respectueux de l’environnement à part peut-être son contenant. Mais à cause de son prix je vais  même essayer de le réserver aux périodes de haute sècheresse cutanée. Par contre je suis super partante pour un tube de 200mL

J’ai découvert la crème grâce à une box beauté à laquelle je m’étais abonnée, la Jolie Box pour être plus précise, devenue Birchbox. Je n’avais pas été plus emballée que ça jusqu’à ce que je me décide enfin à l’utiliser pour m’apercevoir que c’est une pure merveille.

Pour compléter je t’invite à lire tout le bien que je pense sur les box beautés : “utiles, ludiques  mais j’ai aussi été over-boxée”  et même déçue ainsi mon bilan hydratation pour le corps si tu n’as pas déjà cliqué sur le lien plus haut dans l’article.

PS : une des rares fois où j’ai tenu sans me tartiner de crème c’est après le modelage corps à base de beurre de karité pur de Bulle de Spa.