Mar 172018
 

musculation bras sport bouteille © Amanda Bronscheer

Encore une révélation !

Déjà la dernière fois je vous laissais entrevoir mon envie d’écrire sur de nouveaux sujets. En voilà un autre.

J’ai aussi envie de parler de sport… (et mode ? Hé hé oui il me faut bien justifier le temps passé à regarder les boutiques en ligne)

S-P-O-R-T

Arf oui je sais, vous devez vous souvenir de cet article là avec un petit gribouillis approximatif.

Non pour l’instant c’est plutôt du sport dans l’optique de  » bouger son boule ». Pas de marathon en vue, pas de trail…

Pourquoi j’ai envie de bouger mon boule

Juste le besoin de faire bouger ce corps qui reste des heures durant vissé sur une chaise de bureau. Que j’ai d’ailleurs choisi bien confortable pour mon entrée dans la vie de freelance avec des journées qui filent à tout vitesse. Je pensais gagner au moins 8h de plus dans mes journées après avoir quitté mon ancien job.

A moi le temps pour dessiner régulièrement, développer le concept Apéro Filles  ( il y a déjà 3 villes…) , refaire mon site, en lancer un autre, partir faire des reportages…. en plus du community management pour mes clients.

La réalité est qu’en fait j’ai l’impression d’avoir encore moins le temps qu’avant ! Il faut dire que la rénovation de maison qui traine a peut-être quelques responsabilités dans tout cela. D’ailleurs mon emménagement n’est plus une vague idée, je viens de passer mes premières nuits dans ma maison !

Début janvier, j’ai pris mon courage à deux pieds, chaussé mes vieilles chaussures de sport et je suis sortie dès le matin, sur les conseils de mon amie Nathalie (promis je vous reparle de cette formidable nana)  : 1h pour soi le matin (ce qui implique de se lever plus tôt), sortir d’oxygéner les neurones, marcher, se dépenser, puis se poser et penser à sa journée.

Comment se passe la reprise d’activité physique

N’ayant plus du tout l’habitude mes premières sorties m’ont bien fatiguée mais cela m’a également fait un bien fou. J’ai donc continué, pas tous les jours certes.

Maintenant le pli est pris : j’ai tout juste racheté des baskets de sport, des Asics comme les anciennes, comme cela j’était sure de ne pas me tromper sur la taille. Pour tout dire je viens de les étrenner ce matin même !

Vu comme c’est parti, maintenant je sais que je vais tenir ( = je vais donc pouvoir investir dans le shopping sport)

Ouais je vais bouger mon boule. Régulièrement. Et si les chaussures étaient un renouvellement indispensable – les anciennes sont très très très vieilles – les fringues de sport le sont aussi.

Pas seulement des fringues mode, il faut du tissu technique, respirant, et qui permet de rester au sec. Parce que même quand il fait 0°C dehors, on transpire beaucoup.

J’en ai fait l’expérience un matin la semaine dernière. 7H30 je me suis arrêtée sur la plage de Chef de baie, juste à 2km de mon appartement. Si il faut courir (parce que à la base j’aime vraiment pas ça, sauf quand j’ai besoin de me vider la tête) autant aller vers un spot agréable !

Je suis restée inactive ( et contemplative à fixer les vagues) pas plus de 5 minutes mais cela m’a frigorifiée. J’ai mis du temps à me réchauffer en repartant.

Donc de vrais vêtements adaptés sont nécessaires. Et jolis aussi.

Bim ! Gagné, me voilà en quête de shopping mais je ne pensais pas que ce serait pour des vêtements de sport.

On peut courir avec n’importe quoi sur le dos, mais bien habillée c’est mieux

Même avec une petite poitrine, dès que l’on trottine ça rebondi et ce n’est pas agréable.

Mon dernier soutien gorge de sport remonte à cette époque fofolle où je me suis dit que j’allais castagner de la fresh meat sur une piste de roller derby. Après avoir appris à patiner, à jouer des épaules et des anges pour faire des sortis de piste, une mauvaise entorse de genou m’avait complètement mis hors jeu. C’est con c’est le seul sport qui m’avait motivée à … Faire du sport.

donner des coups roller derby

En pleine castagne au roller derby. Attention tous les coups ne sont pas permis 😉

Ce soutien gorge, je l’ai ressorti mais hum… il a du rétrécir au lavage 🙂

J’ai aussi fait reprendre du service à un vieux jogging qui avait fini en pyjama.

Enfin je ne vais pas détailler mais vous comprenez que finalement je n’avais plus rien d’adapté pour courir plus de 10 minutes, surtout à des températures aussi basses de bon matin.

J’ai commencé mon shopping à petit prix grâce à la fin des soldes, même mes chaussures de sport (Asic Gel Kayano Trainer Evo) sont un bon plan solde. Des nouvelles brassières, des culottes de sport ( ou culottes, c’est super agréable sans couture, tissu respirant…inutile de faire un dessin), et un haut manches longues pour températures entre 0 et 7°C.

Idéalement j’aurai encore besoin de regarder pour des t-shirts et débardeurs et aussi jogging ou leggings spécialement conçus pour le sport.

Donc après ma période shopping mode traditionnel, ma période shopping high tech, ma période shopping rénovation de maison, voilà que j’entre dans ma période shopping sport !

C’est fou hein ?

 

Des idées shopping pour le sport

 

Je ne vais pas piocher uniquement dans une seule boutique ou marque mais voilà mes idées de shopping pour le sport. Attention, un autre truc bizarre, il va peut-être y avoir du rose. Je commence à bien aimer cette couleur tant que ce n’est pas trop barbe à papa.

shopping sport mode femme fevrier 2018
Veste sans manches réfléchissante : Esprit   79,99€
Jogging rose clair : Esprit  39,99 €
Brassière : Puma , chez Go Sport 58,35€ 46,60 €
Les chaussettes : Kalenji chez Décathlon 5€ les deux paires de la même couleur (exactement celles que j’ai achetées ! )
Chaussures : Asics Gel

Il y a peu la la marque Esprit m’avait étonnée par le choix de ses articles déco et linge de maison, mais c’était trop tôt pour moi il valait mieux attendre de déménager.

A ce moment là j’avais repéré qu’il y avait sur le site une rubrique mode femme sport qui m’intéresse beaucoup plus aujourd’hui.

 

Mes chaussures de sport

Des Asics Gel Kayano Trainer Evo. Sur la photo on dirait que c’est rose pâle mais c’est beige.

J’ai réussi à les acheter à 48€ pendant les soldes, en cherchant bien sur le net on trouve encore ce modèle exact et parfois un peu moins cher ( attention aux frais de port si il y en a).

Mais il y a plein d’autres modèles de chaussures de sport Asics qui sont tout aussi sympa. Notamment le nouveau modèle Sanze, conçu comme un chausson japonais.

Les sous-vêtements de sport

Je l’ai dit plus haut, le maintien de la poitrine est très important. Je voulais au départ retrouver un vrai soutien gorge de sport avec attaches au dos et bretelles réglables mais j’ai finalement opté pour des brassières simples. A très très petit prix chez Décathlon, y’a rien à redire si ce n’est qu’il n’y a pas un choix fou de couleurs.

Pour les culottes, je n’étais pas convaincue.

Mais à 3€ l’unité je ne perdais pas grand chose à essayer.

Et j’ai adopté ! Un vrai confort qui fait la différence

Le haut

Pour l’instant j’utilise des haut basiques, pas du tout conçus pour le sport. Je mets un débardeur, un tee manches longues. Puis par dessus un haut manches longues pour le sport adapté à des températures entre 0 et 7°C trouvé à 10€ toujours chez le même fournisseur.

Le bas

J’aimerai trouver un jogging mais pour la longueur des jambes ce n’est pas facile. Pour l’instant je reprends de vieux leggings, tout en louchant sur ce qui se fait.

D’ailleurs j’ai bien vu qu’il y en avait avec un maintien style contention. Si vous voulez bien m’expliquer exactement à quel moment ou pour quel niveau on en a besoin… Je suis tout ouïe !

Une veste

Ok quand on court il faut être vu. Mais même si les couleurs vitaminées sont jolies, au bout d’un moment les fluo, les orangés, les fuchsias clairs, fuchsias foncés… sont difficiles à marier entre eux.

Pour l’instant j’ai une veste matelassée sans manches jaune ( ça va en dessous je mets du noir), mais je trouve la veste de ma sélection très élégante tout en respectant les principes de sécurité : un joli gris mais en matière réfléchissante.

I-M-P-E-C-C-A-B-L-E

Les accessoires

J’emmène mon téléphone avec moi et ses écouteurs d’origine. J’ai un Xperia Premium et je n’ai pas intérêt à le casser c’est aussi un outil de travail !

Quand certains écoutent un livre audio ou un cours de langue, moi je lance la revue de presse tech de Nowtech. Souvent celle de la veille en replay, l’émission live étant à 8h du lundi au vendredi.

Ce matin j’ai mis en marche l’application Runtastic avec un fond sonore musical sur Spotify. La prochaine fois j’écouterai une playlist running, pour avoir un rythme plus régulier. Parce qu’on ne court pas de la même façon en écoutant Thérapie Taxi ou Adèle !

Je n’ai pas de poche dans ma veste alors je glisse mon téléphone dans une ceinture ventrale de voyage (celle-pour-pas-qu-on-te-pique-tes-sous-et-passeport). C’est un point que je vais devoir améliorer.

Je crois aussi que je vais voir si je peux avoir une mini gourde pour ne pas devoir attendre de rentrer pour boire !

 

 Posted by at 11 h 24 min
Jan 152018
 

eau de toilette florale La vie est belle Lancome Mindalicious

 

Parfum.

Ce seul mot est à lui seul très puissant. Sa seule évocation aura des résonances multiples en chacun de nous.

Avez-vous pensé à un parfum particulier ? Sorti de vos mémoires, comme un lointain souvenir d’enfance, certainement olfactif mais pas forcément. En tout cas faisant appel à vos sens.

Avez-vous pensé «  Le Parfum » de Süskind ? Réminescence du roman ou du film.

Avez-vous pensé au parfum subtil de bébé et si reconnaissable ? (Hormis les effluves de couches pleines bien sur)

les parfums de Madeleine Amanda Bronscheer 0070 1024x704

L’odeur des madeleines – proustiennes ou pas – au petit matin chez Martine qui tient des chambres d’hôte dans la charmante ville de Montbrison près de Saint Etienne …

Ou ce parfum que l’on vous a récemment offert… On ne peut nier qu’à lui seul, le mot parfum est un mot souvenir.

Il suffit de le prononcer pour que les sens soient en éveil, que la mémoire rejaillisse de façon inopinée, faisant remonter à la surface tout un monde, parfois oublié mais toujours présent, là, quelque part.

 

Madeleines maison photo Amanda Bronscheer 0068 1024x717

Mes parfums

Le premier parfum dans une vie est sûrement celui de la mère, mais c’est un peu trop tôt pour s’en souvenir.

Mon premier parfum-femme est de mémoire Miracle de Lancôme. Premier parfum de jeune femme active, premier parfum choisi et qui m’a suivi pendant de nombreuses années. Je me rappelle (tiens encore la sémantique du souvenir) avoir attendu patiemment les coffrets parfum Lancôme femme  pour avoir le plaisir de m’offrir le lait pour le corps parfumé.

Jusqu’au jour où, par erreur de commande, je me retrouvais avec le déodorant du même parfum. Echec cuisant, la magie a disparu. J’ai changé de partenaire de fragrance.

Flower Bomb a eu son succès et même Miss Dior Chérie. Seulement pour un temps car les malotrus avaient eu l’audace de l’inconstance. Celui de changer subtilement de formule, mais arborant toujours les mêmes habits.

Alors, comme dans un couple où les protagonistes mûrissent selon des voies différentes, la séparation a eu lieu.

Avant cela il y a cependant eu un autre parfum qui m’a suivi longtemps et dont j’ai gardé précieusement les dernières gouttes. C’est un lien invisible avec ma grand-mère maternelle. Elle m’en avait offert un flacon quand j’étais à l’aube de ma vie d’adulte. C’est un flacon boule, parfum vanille de chez Yves Rocher. Il avait fait suite à une autre de la même gamme, bleu, un parfum mixte dont je ne me rappelle ni le nom ni l’odeur.

parfum vanille cap nature yves rocher 1024x762

 

 

Je pense que l’exemplaire que j’ai encore aujourd’hui doit être un que j’ai racheté. Je l’ai ressorti en 2017 de la boite où je l’avais rangé comme une précieuse relique. A de très rares occasions, j’en ai prélevé d’infimes quantités, quasi au compte goutte. Il est précieux, c’est l’essence de ma relation avec ma grand-mère. Aujourd’hui il n’est presque plus, comme elle depuis quasi 10 ans, irremplaçable.

Les dernières effluves vont s’envoler symboliquement dans une période de vie de mutation pour moi.

Tout se met en place.

Comment je choisis mon parfum

eau de toilette florale La vie est belle Lancome Mindalicious 2 1 1024x640

Eau de toilette florale « La Vie est Belle » Lancôme

C’est un exercice difficile car je déteste les mélanges des odeurs dans les parfumeries où tout le monde pschitte des bandelettes à tout va, saturant au passage leurs terminaisons olfactives et les miennes jusqu’à m’en donner la migraine.

J’ai d’ailleurs un petit secret. Je n’ai pas mis de parfum pendant des mois entiers. Voire plus. Fatiguée des miens.

J’ai encore un Miss Dior Chérie placé au placard pour cause d’insconstance.

J’ai ressorti des échantillons de box beauté, et un temps j’ai trouvé mon compte avec une miniature de parfum Swarovski (oui je sais c’est assez étonnant) mais que je ne trouve nulle part.

Je garde encore précieusement le flacon du fameux parfum offert par ma grand mère. Il n’en reste plus une goutte, juste des effluves que je garde précieusement tant qu’elles sont encore présentes.

Alors, j’ai aussi une autre façon de tomber dans le piège choisir mon parfum. J’aime le message que véhicule un parfum. Sensible au sens et au message, je suis en cela une bonne cible marketing. Pour preuve, revenons à la marque de mon premier parfum-femme, j’ai bien failli acheter après avoir vu le spot publicitaire « la vie est belle parfum » avec Julia Roberts.

Le message est fort et j’admire l’actrice devenue égérie Lancôme bercée par les films dont elle a fait le succès.

Pour un parfum, je mets très longtemps à me décider et je consomme peu. En cela je ne suis pas une si bonne cible marketing…

Mais… quand on a une idée en tête, on déroge parfois à ses habitudes.

Après avoir jeté les derniers mots de cet article, je suis allée faire des doubles de clés.

Quel est le lien me direz-vous?

 

Un peu d’attente dans un centre commercial au point clé et une parfumerie juste à coté. Vous voyez ce que je veux dire ? Je me suis retrouvée à pschitter allègrement des bandelettes. Mais je ne me suis pour autant éternisée. Faut pas déconner.

Si vous avez une histoire particulière avec un parfum, je serai ravie de les lire dans les commentaires !

essai parfums Mindalicious

Voilà de quoi tester ces parfums. Je crois que le choix va être très difficile !

 

 

 Posted by at 19 h 52 min
Déc 192017
 
massage kobido La Rochelle


Nathalie Bardou praticienne authentique Kobido La Rochelle

J’ai essayé le Kobido® , un massage du visage qui puise ses origines dans la sagesse ancestrale du Japon, depuis plus de cinq siècles.

C’est Nathalie Bardou, praticienne certifiée Kobido® qui me l’a fait découvrir.

Son cabinet-salon, l’Espace Hokuro, est installé sur un bateau historique, le dernier bateau de tour du monde encore en activité. On y accède par une petite salle d’attente juste devant la cabine, sans même soupçonner tout l’espace de vie en dessous du pont du bateau.

Au milieu de la cabine trône une grande table de massage. Derrière les stores on devine l’extérieur et, si on est curieux, le regard pourra s’attarder entre deux lames de store sur la surface de l’eau du port.

J’aprécie le calme de cet espace atypique et de son environnemment, après une matinée bien chargée. Ah je ne vous ai pas dit ? J’ai rendez-vous à 12h30, un horaire bien confortable surtout quand on a un emploi du temps serré.

Je découvre donc l’Espace Hokuro pour la première fois

Entree espace Hokuro La Rochelle

C’est un décor simple, il y a une photo apaisante, quelques flacons d’huile et de soins… Ainsi que le diplôme de niveau de Nathalie, car bien que praticienne depuis plusieurs années, elle est toujours élève. J’ai appris que le véritable Kobido est un art enseigné par un maître, au même titre que les arts martiaux. Et les élèves – du moins les plus impliqués – sont toujours en formation régulière pour accéder à de nouveaux niveaux et pratiquer avec excellence.

decoration espace hokuro

 

Je quitte le haut et c’est enveloppée par la musique d’ambiance et une douce chaleur que je découvre le Kobido. Je perçois les premiers mouvements de main de Nathalie, proches de mon visage, mais sans me toucher de prime abord. J’avoue que c’est intrigant. Mais relax, je suis là d’abord pour profiter de l’expérience avec déjà l’idée en tête de raconter une séance.

Les doigts virevoltent à une vitesse folle. Après les effleurements suivent des pressions plus appuyées. Le visage est réveillé, de la peau au muscle. Une sensation de chaleur vient, parfois une sorte de chatouillement de peau, signe que la circulation est active. Mais l’on n’a pas le temps de s’attardent à ces phénomènes nouveaux par rapport à d’autres massages du visage, que déjà, les mains agiles passent à une autre zone du visage. Puis reviennent plus tard.

Position mains massage Kobido massage visage japonais kobido gestes massage kobido

J’ai plaisir à imaginer les mains de Nathalie comme des oiseaux. Bruissements d’ailes, la pression de l’air qui change au gré des mouvements…

Et voilà ! Le temps est resté suspendu le temps de la séance. Je suis détendue, un peu « molle » vraiment relaxée. En sortant je croise une copine, Marie qui est emballée par les bienfaits du Kobido qu’elle a choisi en cure.

C’est en revenant filmer récemment que je me rends mieux compte encore de la vitesse et de la dextérité des mains dont Nathalie fait preuve.

 

Regardez la vidéo, vous verrez. D’ailleurs je précise que celle-ci est tournée en temps réel pendant le massage.

 

Je suis pas la seule à avoir apprécié ce moment. Voici l’avis de Sof la copine coach sportif dont je vous ai déjà parlé.

« Je pourrais écrire un poème tellement j’ai été transportée.
Merci Nathalie. Entre ceux de la pianiste, de la potière et de la peintre, ce sont des doigts de fée qui, au final délectent mes sens et ouvrent cette porte du Bien-Être avec une aisance déconcertante.
Merci
Merci
Merci pour ce long et délicieux moment de plénitude. »

 

C’est un art traditionnel qui va encore plus loin

 

Le Kobido® a plusieurs vertus : il est liftant si il est pratiqué régulièrement et en cure, il favorise le drainage lympathique (d’ailleurs au vu de mes petits boutons j’en ai bien besoin… ) et la micro-circulation et ainsi stimuler la production de collagène.

Il permet également d’agir en profondeur sur les muscles du visage, ces grands oubliés de notre corps ! Genre qui va dans une salle de sport pour le visage ? Ça n’existe pas mais les muscles du visages ont aussi besoin de pratiquer de la gymnastique !

C’est un art traditionnel qui va encore plus loin car il prend en compte les méridiens et les flux énergétiques. On a parfois du mal à concevoir que le massage du visage puisse être aussi relaxant qu’un massage du corps. Pour faire une analogie c’est comme la réflexologie où, chaque pression (sur le pied pour la réflexologie plantaire, de la main ou ici du visage) va agir en miroir sur une zone du corps ou un organe.

 

 

Nathalie Bardou, praticienne certifiée Kobido®

Nathalie Bardou Authentique Kobido La Rochelle

Nathalie Bardou

J’ai rencontré Nathalie au mois de juin, sur Ze Boat nouveau nom pour le bateau historique de tour du monde que son compagnon Philippe a rapatrié du Danemark dans le bassin des chalutiers à La Rochelle. Lors de cette rencontre, Nathalie m’a fait visiter l’intérieur du bateau en cours d’aménagement et montré la future cabine où elle pratiquerait le Kobido dès le milieu de l’été. Pour l’heure, son cabinet é tait encore à Cognac . Ze Boat est donc un lieu de vie, de travail pour Philippe et Nathalie mais aussi d’événements et d’échanges.

certificat pratique kobido original

L’art du Kobido est transmis depuis plus de cinq siècles, les maîtres sont rigoureux et exigent l’excellence. En France il y a encore peu de praticiens formés dans les «  règles de l’art ».Nathalie a appris auprès du Dr Shogo Mochizuki, Maître mondial de la 26ème génération , qui enseigne en France et dans d’autres pays d’Europe.

 

 

Kobido massage japonais La Rochelle 1024x1024

Pour tester ou pour offrir, la carte cadeau jusqu’au 24 décembre minuit: la carte cadeau de Noël authentique Kobido est à 50 € au lieu de 60 €.

 

 

Le vrai du faux.. Kobido®

massage facial kobido La Rochelle Photo Amanda Bronscheer 1024x683

Vous l’avez compris, il y a kobido et Kobido® !

Comme pour tous les soins du corps et notamment pour les massages, il y a des  modes et tendances. Après la fureur des massages balinais, des massages aux pierres chaudes ou des massages californiens, il y a maintenant le Kobido®, une technique ancestrale japonaise de massage du visage.

Comme dit précédemment peu de personnes en France pratique le Kobido selon les rituels ancestraux exacts. Cela demande un engagement et un investissement important, un apprentissage quasi permanent.

Plusieurs instituts vont proposer des massages inspirés du Kobido, massages qui vont être surement agréables mais différents.
A vous de choisir entre le vrai Kobido® et les massages inspirés, selon que vous voulez en faire une vrai cure ou juste chercher un moment de détente. Mais en tout cas on a bien de la chance d’avoir une praticienne de l’authentique Kobido à La Rochelle !

 

Pour tester ou pour offrir, la carte cadeau jusqu’au 24 décembre minuit: la carte cadeau de Noël authentique Kobido est à 50 € au lieu de 60 €.

Site : Espace Hokuro
Page Facebook : facebook.com/kobidolarochelle
Contact : 06 43 28 06 96

 

Kobido La Rochelle

C’est dans la boite, fin de vidéo, coupez !!

 Posted by at 15 h 04 min