Mar 222017
 
Nicolas Villemagne
Nicolas Villemagne vidéaste et acteur

Nicolas Villemagne, vidéaste et acteur. Ici dans le lon métrage L’autre vie de Richard Kemps . Photo ©Solenne J’Art

 

Il y a des rencontres qui restent gravées dans les mémoires, et celle-ci, avec Nicolas en fait partie. J’ai fait sa connaissance en covoiturage il y a quelques années ( la mémoire nous jouant des tours on n’a pas su retrouver quand ! ). Il partait à Bordeaux, je crois pour de la figuration ( peut être bien pour le fameux rôle de tueur en série dans le film L’autre vie de Richard Kemp). Moi je bloguais déjà, ce jour là je filais vers le sud. Depuis on se suit sur Facebook et, tout récemment, je suis allée voir son court-métrage sélectionné pour le Festival Ciné LP à La Rochelle. Au passage je le félicite à nouveau car il a remporté le prix du public pour La Bête de Beaugency.

 

 

Quel est ton parcours Nicolas?

Je suis de La Rochelle, j’y ai passé un BAC Littéraire au lycée Saint-Exupéry, un super lycée, où j’ai eu l’occasion de faire de la bande dessinée (j’ai été publié dans deux fanzines et une BD collective Dream), de la photo argentique et numérique, de la radio, et même un voyage en Chine et un au Burkina Faso ; c’est dire si ce lycée m’a permis de m’épanouir.

 

Une des planches de la BD Dream dessinée par Nicolas

 

Après je me suis tourné dans un premier temps vers ma première passion le dessin en intégrant une école de communication visuelle à Nantes, dans laquelle je suis resté deux ans.

Puis j’ai eu une opportunité que j’ai saisis, il s’agissait de mon rôle du tueur en série dans le long-métrage cinéma L’autre vie de Richard Kemp (tourné à La Rochelle, l’île de Ré, Rochefort et Bordeaux).

 

L’autre vie de Richard Kemp – long métrage sorti en 2013

Moi qui avait déjà fait un peu de théâtre au collège et qui suis passionné de cinéma, j’ai voulu mettre toutes mes chances de mon coté pour continuer dans ce milieu et je suis parti quatre ans sur Paris, et j’ai suivis des cours d’art dramatique pendant les deux premières années, à la suite de quoi j’ai co-fondé une association audiovisuelle The Cinematic Fools.

Ce qui ne m’a pas empêché de continuer à participer à des castings, vous pourrez d’ailleurs me retrouver dans Valérian et la cité des mille planètes de Luc Besson cet été, si vous avez de bons yeux car je ne suis que figurant.

Aujourd’hui The Cinematic Fools a sa chaîne Youtube sur laquelle nous diffusons au minimum une vidéo toute les deux semaines, et toujours le mercredi à 14h (il nous arrive d’en sortir en plus, mais toujours le mercredi à 14h). C’est là que l’on peut retrouver La Bête de Beaugency mon court-métrage primé au Festival CINE LP.

 

Ton look du jour ?

Nicolas Villemagne recevant le prix du public au Festival de courts métrage Ciné LP à La Rochelle, le 11 mars 2017

Un tee-shirt « geek » sur la série Breaking Bad qui est pour moi la meilleure série au monde ; ensuite plutôt classique, un pantalon noir et des chaussures de ville Mustang marron avec les semelles rouge et bleue.

Une fringue que tu ne te vois pas porter ?

Étant assez extraverti par moment (ma photo de couverture de Facebook peut en témoigner), ce n’est pas évident, mais je dirai quand même un string, car je n’aimerai pas porter un vêtement qui me rentre dans les fesses, je ne trouve pas ça très agréable. 😉

Tu fais du shopping en ville, en ligne ?

Lorsque je sors de l’ordinaire ça m’arrive, ou pour des cadeaux oui, mais je n’ai pas de boutiques fétiches à recommander, et niveau sites internet, je vais surtout sur Size-Factory, Qwertee et Zavvi.

 

Tu es une belle « Bête » (grand et costaud, référence au court métrage) est-ce que ça te pose des problèmes pour trouver des fringues qui te plaisent ?

Dans l’ensemble oui, vu que je n’ai pas de gros revenus, c’est assez compliqué, ma grande pointure de chaussures n’arrange pas les choses en plus, vu que je fais du 48 fillette.

Aujourd’hui je m’habille surtout chez Décathlon, Kiabi et sur des sites de tee-shirts « geek », rien de très glamour.

 

Une pièce fétiche ? Je te vois souvent avec une casquette sur les vidéos…

Oui je porte régulièrement ma casquette-bonnet noire qui est un accessoire que j’aime bien aborder, déjà parce qu’il me va plutôt bien, mais aussi parce qu’il me protège du soleil voir de la pluie selon le temps qu’il fait. Puis c’est aussi une excuse pour ne pas avoir à me coiffer.

Quels sont tes trois accessoires indispensables ?

Ma casquette-bonnet peut importe le temps qu’il fait. Dessus se trouve un homard qui est un bijou fait main que j’ai obtenu lors d’une avant-première sur Paris et qui, depuis, est devenu l’emblème d’un groupe de senscritiqueurs dont je fais parti qui se nome Le Vivier. Puis ma clé d’accordage Pearl à mon porte-clé (j’ai tenté vainement de faire de la batterie en autodidacte pendant plus d’un an), et ma paire de lunettes.

 

Des projets en cours en plus de ta chaine Youtube ?

En dehors de mes deux prochains courts-métrages qui seront diffusés sur notre chaîne Youtube j’ai différents projets. Là en ce moment j’effectue un stage d’immersion en milieu professionnel à Vent des îles en animation, afin de préparer un BPJEPS loisirs tous publics, mais ce n’est pas tout je me suis rapproché d’autres vidéastes sur La Rochelle afin d’acquérir toujours plus d’expériences dans ce domaine.

Le mot de la fin pour les lecteurs de Mindalicious.

Je vous invite à vous abonner à la chaîne Youtube The Cinematic Fools, mais également à nous suivre sur les réseaux sociaux (Twitter & Facebook), afin de ne pas louper mes prochains films, car il va y avoir du bon.

Et voici le court métrage de Nicolas Villemagne et The Cinematic Fools :

Twitter : @CinematicFool

Facebook : Facebook.com/thecinematicfools

Nicolas Villemagne : Facebook.com/NicolasVillemagneOfficiel

 Posted by at 19 h 20 min
Août 162016
 
My-Lovely-Sock-Marche-Tasdon-La-Rochelle-2016

Au marché de Tasdon à La Rochelle

C’est avec la belle Rosalie, remise en état avec amour, qu’Ambroise et Pierre font un tour de France pour My Lovely Socks, la jeune marque de chaussettes Made in France.

L’équipe a fait halte à La Rochelle, et je suis partie les rencontrer !

 

Sea Socks and Sun Tour

Caravane-My-Lovely-Sock-2016

Rosalie est une caravane customisée par l’Atelier Michel Dupont et illustrée par Stephane De Bleeckere.

A la manière des fashion trucks, Pierre et Ambroise sont partis du chnord pour un tour de France par la côte pour terminer à Antibes du 16 au 18 août

Rosalie c’est un petit pop up store plein de bonne humeur !

J'ai comme une envie de toutes les adopter :)

J’ai comme une envie de toutes les adopter 🙂

Je vous laisse en découvrir plus grâce à la vidéo :

 

1 mois,  3500km et des tonnes de rencontres !

Le tour est aussi l’occasion : 

  • d’aider l’ association Meghanora qui a pour vocation d’aider la recherche contre les tumeurs rénales de l’enfant et de l’adolescent. Chaque paire vendue sur le tour c’est 1€ reversé à l’association.
  • de faire connaitre le projet de crowdfunding sur Sowefund.com  qui permet de devenir investisseur dans cette marque prometteuse pour son développement à l’international et la création de leur propre usine de fabrication

 

My Lovely Socks, « une nouvelle façon de penser autour de la chaussette »

chaussettes-My-Lovely-ocks

Crée par le Roubaisien Nicolas Boureau, My Lovely Socks défend les valeurs du Made in France. Les modèles sont dessinés à Lille et la fabrication à Monceau les Mines près de Troyes.

Un des prochains projets de l’équipe est d’avoir sa propre usine de confection à Roubaix, là où l’Histoire du textile et des manufactures de filature a commencé en France.

Les chaussettes sont fabriquées avec du coton ecotex issu de cultures biologiques. Elles sont thermorégulantes. D’autres matières sont également utilisées comme le cachemire, le lurex, fil d’Écosse, la laine, la soie…

De la chaussette invisible à la mi-chaussette en passant par la socquette, de la matière lurex (qui ne gratte pas) à la soie, de l’uni au graphique, pour homme, femme ou unisexe, pour le sport… Ce sont déjà 400 modèles qui ont été créé depuis 2014 !

Chaque modèle a la particularité d’avoir un prénom. Mon coup de cœur est pour Marthe, modèle qui doit son prénom à celui de la maman de Nicolas.

La marque est née il y a seulement 2 ans et est déjà distribuée dans plus de 250 boutiques.

Oct 042015
 

look-axel-la-trinquette_1_

 

Nous voilà sur le chemin de l’emmitoufflage total avec manteaux et chaussettes en laine. Le week-end dernier on a eu le plaisir de profiter du soleil et pour les plus chanceux de manger en terrasse. J’avoue, j’en fais partie.

Alors que tout le monde fait déjà sa liste de bons plans pour trouver un manteau cet hiver moi j’ai envie de rester encore un peu en été.

Axel_t-shirt-french-touch-Jules_lunettes-soleil-rayban_2

 

Constat d’inégalité flagrante, vous, les hommes, avez la chance en général d’être beaucoup moins frileux . C’est pourquoi, après ce look « M-en-fous-même-pas-froid » je concluerai avec une douce transition de saison. Avant d’affronter les vrais frimas… Brrrr

 

La French Touch d’Axel

Axel_french-touch_1

T-shirt « La French Touch », 16€99 chez Jules

 

 

Imaginez. Une belle journée d’été, il fait si chaud que vous recherchez avec hâte un coin à l’ombre.

Je vous emmène rue de la Monnaie à La Rochelle. Une terrasse au bord de l’eau, près d’une écluse des lampions colorés et tout le monde qui s’appelle par son prénom. On est à La Trinquette.

 

 

Axel_french-touch_3

Axel_french-touch_2

Hop un petit texto à la chérie pendant le shooting

montre-fossil-homme

Montre homme Fossil

Je saute maintenant sur l’occasion de vous parler de La Gentle Factory, chez qui j’ai trouvé le t-shirt « French Touch » que porte Axel et que vous pouvez retrouver encore ici.

La Gentle Factory, mode masculine responsable

Le concept : Pensé avec la tête mais conçu avec le coeur

Des matières recyclées, des matières biologiques, des matières achetées en local… Hop on met tout ça dans un shaker et ça donne  une mode masculine responsable.

Une démarche citoyenne qui s’applique dès les plus petits détails comme les étiquettes qui sont imprimées sur un support recyclable.

 

La-Gentle-Factory-t-shirt-la-french-touch

 

 

Et quand la production n’est pas possible en France (plus de 90%), le complément est réalisé au Maroc .

La Gentle Factory a été créée en 2013 par le groupe HappyChic qui comprend les marques BizzBee, Jules, et Brice.

L’offre est répartie en collections capsules que l’on peut retrouver sur le site mais également chez les marques du groupe. Chacune a une collection capsule à son image, le t-shirt porté par Axel par exemple fait partie de la collection capsule pour Jules.

 

Le Gentle Dressing

Dans la logique du recyclage intelligent, celui qui donne une seconde vie aux vêtement cette fois, le site propose un gentle dressing. Vous pourrez ainsi acheter, vendre et même louer des vêtements pour homme.

C’est donc à la fois une plateforme de vide dressing masculin mais aussi de location sur laquelle vous pouvez déposer des annonces d’offres mais aussi des demandes.

Par exemple « Je suis à La Rochelle, qui peut me louer un costume pour une soirée ? »

 

 

La collection Automne-Hiver

sweat Gentle factoey Jules

Sweat poche, 39€99 chez Jules

sweat rayure Jules Gnetle Factory

Sweat rayures, 39€99

Gentle Factory bonnet echarpe made in France

Bonnet et écharpe, respectivement 10€ et 7€ chez Brice

 

Bonne nouvelle pour les filles, comme Bizzbee est une marque mixte et bien il y a ce joli sweat à seulement 14€99

sweat blanc femme

Voilà voilà, moi je vais aller de ce pas ranger mes petits débardeurs et descendre du hat du placard tous mes gros pulls et vêtements pilou-pilous.

 Posted by at 21 h 46 min