Nov 172011
 

Un live blogging sur twitter (#passionscréatives) et en invité sur la page Facebook Passions Créative retrace notre parcours et nos découvertes.

  Christophe coppens 1

Christophe Coppens a fait un porte-tête de lux pour… vomir !




Le salon met à l’honneur  l’exposition intinérante Oh My Bag! (Paris, Dubai, Istanbul…) composée de 83 sacs Lollipops spécialement créés à cette occasion en 2010 pour célébrer les 10 ans de Dealer de Luxe.

magazine dealers de luxe 2

Dealer de luxe.



Le « mobile géant » conçu par Cédric Martineaud de sacs customisés, it bag ou tote bag, sacs détournés et complètement transformés a fait rêver, a intrigué les visiteurs. oh my bag 3

sac poupée u235 4

Une des poupées de U235..ce n’est pas un hasard si l’artiste a choisi comme nom un isotope d’élément chimique : l’ uranium 235…

Annabel winship 5

Annabel Winship a,je crois, fait exprès de mettre sous mon nez une paire à ma pointure !



3 sacs ont été customisés par des créateurs locaux : 161 degrés (Pascal Peris et Marie Dumora)  transforme le sac en luminaire, La fée Zinzin et Nathalie Kaïd


Cette semaine toute la collection retourne à Paris où elle sera vendue en décembre ( peut-être à l’occasion du téléthon??) au profit d’une association.

 

 

 

Scrapbooking, cuisine, déco, custo bijoux c’est un univers varié mélangeant des associatifs, des habitués de foire expo et quelques créateurs qu’on a pu découvrir : 

La Fée Bidule recycle de vieux bijoux pour en créer de nouveaux, et utilise dans certaines de ses créations des cordons colorés fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclées.

 

stand bijoux recup 7

fils couleurs plastiques 8

Latelier des chefs 9

stand déco pasions créatives 10

 

Sep 162011
 

« Pour cette nouvelle cession, la scénographie prend ses sources dans le land art. L’arbre et le bambou seront les matériaux rois mais détournés, revisité, soulignés, bousculés par des bandes adhésives colorées. C’est un travail sculptural ou les images énigmatiques de la communication prennent corps et jouent à cache cache dans un jeu de construction, et de déconstrcution comme un mikado géant.

Les coloris des visuels se décomposent au grés des univers  ainsi, pour Première Classe, des arbres se colorent d’un vert acidulé et de bleu sourd alors que Private se sculpte de bambous  souligné de bande oranges et anisés.

Le défilé lui aura pour écrin un blanc optique qui ne sera révélé que par la vidéo et la lumière alors que les forum tendances se loveront sous de légères constructions mikado. » Cédric Martineaud

Cette cession du Who’s Next a été bien différente pour moi que lors de ma première visite en janvier. Cette fois je m’y suis rendue en connaissance de cause et je ne m’attendais à rien de particulier si ce n’est de voir de jolies choses et de baver dessus.

Premièrement être invitée par le scénographe m’a valu d’arbhorer un badge presse qui rend affables les exposants les moins disponibles. Je n’ai pas testé sur un certain stand présent encore cette fois pour comparer faute de temps et d’envie mais je suis sûre que je ne m’avance pas de beaucoup. Je reste persuadée et j’affirme que le Who’s Next qui est un salon avant tout dédié aux professionnels n’est pas des plus accueillants pour le pékin qui passe par là en ayant gagné une invitation ou payé sa place. C’est un fait.

Mon attitude aussi était différente : pas de gros yeux héberlués, pas de stress à l’idée de ne pas TOUT voir (en un après midi c’est impossible), et j’avais plusieurs connaissances sur place avec qui j’ai passé du bon temps. Papoter avec Lindsay, Gaël et Claire la créatrice des bijoux Objets Obscurs, qui m’a fait découvrir deux autres amies créatrices la délicieuse Noot et la non moins charmante Charlotte Sometime, a complètement changé ma vue du salon.

Il y a bien sur ces boots Mexicanas qui m’ont encore littérallement fait craquer, j’ai succombé pour une création de Noot, j’ai admiré plein de belles choses, j’ai eu le plaisir de découvrir le stand chaussures de  Koah,  marque découverte par hasard en commandant sur Shoes.fr

boots mexicana

Mexicana

bijoux noot


Noot

bijoux noot 2

Alors oui La Mode, La Mode, La Mode.

Mais ce n’est pas tout et bizarrement ce n’est pas ce qui a tant retenu mon attention

Le salon regorge aussi d’autres trésors. Différents mais toujours pour le plaisir des yeux.

J’ai beaucoup aimé le défilé chorégraphié, avec ses accents de fête brésilienne. D’ailleurs si je vais à la prochaine session je ne pourrai pas m’empêcher de comparer !

J’ai bien sur fait le plein de photos, j’en ai choisi quelques unes et le reste est visible dans les albums.



scenographie whos next septembre 2011

maroquinerie Charlotte Sometime

Charlotte Sometime

défilé WNS septembre 2011 1

défilé WNS septembre 2011 2

Il faut cliquer sur les minis vignettes pour voir les albums

action onhellocoton

Juil 152010
 
570526611

J’avoue je n’ai pas encore trié mes photos de voyage. Un peu de flemmardise dans tout ça mais aussi parce que plus j ‘y pense plus je sens que je vais faire un roman de 4 pages. Soit c’est un roman très court si on pense à un livre mais pour un blog c’est un gros pavé.

 

Je vais aujourd’hui (juste) te raconter mon 14 juillet. Bon on passe trèèès vite sur le 13 au soir, où mes oreilles ont pu pleinement profiter de la sono du bal. Ouais dans le Bled Originel chez ma môman si tu préfères, je suis aux première loges, la place du village est à peut-être 50 mètres.

Je jure, elle n’est pas plus loin.

Je ne suis pas allée voir parce que je n’avais pas ma panoplie de 14 juillet , mais c’est tout comme !

 

 

Alors vas-y que « le petit bonhomme » fasse « tourner les serviettes » pour se ventiler parce que « l’été sera chaud ». Et laisse moi dire que « dans les maillots » il y a un vent de « colé séré »- « lambada »-«vient danser le zouk » chez moi. Si si tout le monde dort les fenêtres ouvertes dans le vain espoir d’avoir sa ration d’air qui circule dans les étroites rues du vieux village. Et j’ai entendu. Un râle. Rhâââââaaaaaaa …. Et aussi Han han , oh oui. Eux ils ont été inspirés par « toucher toucher la ch*tte à la voisine) »

 

Alors non je ne vais pas en dire plus sur cette nuit du 13 juillet.

 

 

Ben le lendemain plutôt que d’aller voir le petit défilé dehors ou le grand dans la bwâte à images je suis partie me promener avec mon trépied. Et aussi mon appareil photo hein parce que sinon je vois pas ce que je pourrai faire. Nan causer avec mon trépied n’est pas une bonne option. L’air d’une conne.

En même temps je me suis bien fait dévisager avec ma dégaine, revolver appareil photo au poing, trépied sous le bras…. L’air d’une conne ( 2 fois)

 

Et je suis allée tout au bout au bout du village à gauche, là où de mémoire je n’étais jamais allée.

 

Pourquoi?

 

Parce que c’est plus facile en voiture qu’à pied tout simplement ( tu m’en poses des questions !)

 

Et aussi parce que quand j ‘étais minoune j’avais pas le droit d’aller bien loin.

D’ailleurs quand je passais outre, il m’arrivait toujours des embrouilles. Une fois j’ ai même glissé le long de la digue qui traverse la rivière. Heureusement du côté où il y avait 40cm d’eau et pas là où il y a les abysses du Loch Ness. Non je n’exagère pas trop. J’ai pourtant trouvé le moyen de m’ouvrir en dessous de la lèvre, que bien entendu il a fallu recoudre. Puis le lendemain une méga conjonctivite venait compléter le charmant tableau . Tu me vois l’œil rouge, enflé, collant et la lèvre inférieure qui a triplé de volume? La touche !

 

J’ai découvert un paysage aride et poussiéreux près d’une carrière, comme effacé. Sous un ciel aux lueurs changeantes, c’était assez impressionnant.

 

1705111875

Les petites cabanes dans les vignes, quelques vieux véhicules d’un autre temps laissés à l’abandon.

 

Et au bout tout au bout de ce chemin une sablière où on fabrique … du béton. Je savais même qu’il y avait tout ça dans le Bled Originel moi ! J’avoue j’ai bien pensé profiter de ce jour férié pour m’ inscruter faire des photos trop hypes trop décalées, mais j ‘ai eu la flemme d’escalader le portail plus grand que moi ( c’est dire si il était haut) avec mon matos.

 

J’espère que cette petite série hors de mon chez moi (salon terrasse, chambre..) est à ton goût. En tous cas moi j’ai pris plaisir à chercher un décor, à prendre le temps de faire ces photos !

 

N’oublie pas de cliquer sur « lire la suite » pour voir toutes les photos

 

 

1671388415

Panama porté à l’envers et bracelets religieux : souvenir d’Ibiza //Boucles d’oreilles : La Funambule // Tee Frida Kahlo : Paper Doll // Gilet : trouvaille de vide grenier // Short : Dorothy Perkins // Spartiates : Tsonga

 

1779770487
2127979179
1090522422
1171483310
136039333

1876863101
Minda Krobate ? ouais minda rien ….
1706455974
1533675203
404514822
1697649588
1378837308
188118407
21572793
1189697129

action onhellocoton

Commentaires

J’aime beaucoup ce look en particulier : un brin boyish & casual ! Et puis, les petits textes humoristiques de ton quotidien ont toujours le don de me faire sourire & rire 😉 un joli petit blog qui a le don de me mettre de bonne humeur et, de parfois, m’inspirer !

Bises,
Princesse Sisi.
http://princessesisi.blogspot.com/

Écrit par : Princesse Sisi | 16.07.2010

Ccou ma douce, super décor, on se se croirait ailleurs et ça fait du bien.
Moi aussi j’aimerais changer de décor mais il n’y a que pendant la sieste du petit que je peux et comble, il faut trrop chaud, je n’ai pas envie, alors sieste pour changer!!!
Sinon ton panama est top et nous avons vraiment le chic pour les coups de coeur!!!
BIZZZ

Écrit par : pipilatou | 16.07.2010

Delicious mindalicious
sympatoche ce look.

Écrit par : lydsistrata | 18.07.2010