Avr 162009
 

Je n’ai pas pu m’empécher de baver sur les bottes d’ Anabelle. Après avoir bavé et rebavé puis complimentée sur ses bottes, j’ai pris quelques photos !

Une silhouette recherchée et décontractée à la fois. On voit qu’elle « habite » bien ses vêtement et qu’elle est à l’aise dans ses bottes ! Bon évidemment pas à ma pointure mais pour nos futures bonnes relations ça aurait fait mal si elle était repartie pieds nus ! ARF !

Ah il y en a qui se demandent d’où viennent ces merveilleuses bottes hein? Bon pas avare de tuyau mais à mon avis on peut toujours courir pour retrouver ce modèle… Ce sont des MOSCHINO. Je vais quand même jetter un oeil sur ebay…on ne sait jamais
 Posted by at 6 h 22 min
Avr 132009
 

Jusqu’à maintenant je n’avais pas encore accroché au denim bleached. Et encore moins au côté destroy du jean troué, trop années grunge-Kurt Cobain. Mais j’ai bien dit « JUSQU’A MAINTENANT » . Comme quoi  !

C’est encore bien loin du jean lacéré qui normalement ne devrait pas passer par moi ! Voilà ma version du bleach destroy encore en cours de customisation sur un jean vintage déniché pour la modique somme de 10€ à  la journée  » Vide ton Armoire« 

Timidement customisée pour le moment, je vais faire mes modifs tout doucement.

Jean bleach Energie, bustier Morgan porté sur un t-shirt v-neck, gilet JS Milleniium, baskets Ash, ceinture à frange,
Beuh non c’est pas une photo pourrave que je balance!!! Nan nan nan des heures de photoshop dessus, j’vous l’dis moi. Comment ça y a personne qui me croit???? Pff je m’en vais vexée!
……………………………….Me revoilà!!!!! Nan ça va je ne suis pas vexée finalement. Je n’ai pas la rancune tenace.
Et même que je suis tellement de bonne humeur que je vous livre mon secret (de polichinelle) pour une customisation express.

Mes outils :
  • une lame de cutter émoussée (ça marche aussi avec une lame de rasoir mais c mieux une lame de cutter dans son étui..euh ke cutter quoi….le but n’est pas de teindre en rouge le jean hein…si vous voyez ce que je veux dire

 

  • une pierre ponce. Si t’as rien une râpe à pied ou à fromage peut aussi faire la farce. (Sans aucun parallèle moisi entre fromage-pied)

 

  • un jean bleach. C’est plus facile que de le javelliser toute seule..

 

  • un aspirateur . Si si je maintiens, je me comprends…

 

Ouais je sais j’ai sorti ma grosse artillerie de Bricol’ Girl. OuarFFF ARF !!!!et j’ai aussi un rire distingué quand je me bidonne. No comment !
Donc pour abréger ( es souffrances de mes lecteurs…. en supposant que je puisse mettre le mot au pluriel) il faut juste passer quelques gentils coups de lame sur les endroits à élimer et/ou trouer. Pour l’effet juste usé quelques va et vient de pierre ponce suffiront. Attention c’est maintenant que l’aspiro intervient parce que râper un jean ça fait de sacrées bouloches de merde qui se faufilent partout ! Et une brosse à habit peut aussi servir accessoirement.

Je tiens de nouveau à préciser que la lame de cutter faut la passer gentiment en plusieurs fois sans appuyer sous peine de :
  1. se retrouver avec un méchant trou béant au lieu de l’effet usé voulu au départ
  2. se retrouver en sang parce que comme moi on aura voulu porter son jean histoire de voir exactement à quels endroits on voulait destroyer son jean (ouh la vilaine c’est pas safe de faire ça)

Ben voilà un petit tuto de derrière les fagots comme qui dirait !

A plus ! (dans le bus) .Une rime à 2 sous. Faut pas faire attention j’ai le cerveau ramollo-bigorneau aujourd’hui !

Avr 122009
 
J’avais plus de 2h à tuer pour ma correspondance entre 2 trains à Bordeaux. Que faire ? Bon j’avoue je n’ai pas réfléchit plus de 2 secondes : je suis sortie de la gare dare-dare et pris le tram pour faire du lèche vitrine. Coup de bol le temps était agréable et ensoleillé. Me voilà un peu perdue traînant ma valise derrière moi dans une des principales rues commerçantes : rue Sainte Catherine.
L’air malin avec mon trolley, je flâne, repère quelques looks intéressants dans la rue, mais trop timide j’ai laissé passé l’occasion de faire de jolies photos. Et puis franchement qui se laisserait prendre en photo par une nana qui court derrière vous, échevelée et essouflée, avec sa valise qui tressaute sur les pavés? Y’a de quoi faire peur hein?
 
Donc je remonte la fameuse rue Sainte Catherine et attirée par la musique joyeuse qui en sortait je rentre dans une boutique. Et là je découvre MEXICANA, une immense boutique sur 500m² avec des marques de ouf-j’ai envie de tout acheter-merde-ma CB est chauffée à blanc !!! Les marques??? : JPG, Diesel, D&G, Bensimon, Be You K, Cheap Monday, Kulte, Lee … et j’en passe ! Et il y en a aussi pour vous LES HOMMES…
 
L’autre détail hallucinant et pas le moindre c’est la déco. Complètement arty. Ah oui pour la petite histoire j’ai fait arts plastiques au  bahut   (ouais genre-critique-d’art-je-me-la-pète!) alors arf oui je suis sensible à l’art. Parfois même je dessine mais passons !
Les cabines d’essayages sont chacune unique, de métal sculptée, j’ai bien cru en y entrant que j’allais être téléportée dans un autre monde! On doit cette déco à l’artiste Jean-François Buisson, sculpteur designer dont l’atelier est aussi à Bordeaux. Un parcours atypique comme j’ai pu voir en le google-isant :
 » Sculpteur designer de 37 ans. Après des études de communication, il intègre le groupe Spina en tant que batteur. Il s’initie à la soudure pour fabriquer sa propre batterie et se lance de façon spontanée et surprenante dans la création de sculptures et mobiliers.« 
 
J’ai demandé timidement si je pouvais prendre des photos et voilà le résultat :
J’ai d’abord été attirée par la musique entraînante , joyeuse et latine, une atmosphère agréable que me recuerdo las fiestas en Montpellier con mis amigas mexicanas, bebando, bailando y bebando y bailando !
Puis j’ai été conquise par la déco, l’amabilité des vendeurs et vendeuses souriant… et hop un pas de danse. C’est communicatif ! En discutant un peu j’ai appris que Mexicana est une entreprise familiale, que c’est aussi le nom de la marque de bottes fabriquées au Mexique et en Espagne.

Comble du luxe Mexicana propose aussi un service voiturier, des ventes privées sur rendez-vous.. C’est Shopping In The City !

Une vraie caverne d’Ali Baba, toujours un détail par ci par là, plein de fringues à essayer-mais faut pas que-je rate mon train !
Top Friday Project
Sac Diesel
737767682
Oui je sais c’est peut être un peu long mais il y a tellement de photos qui méritent leur place dans ce post… Alors pour celles qui ne connaissent pas la boutique à Bordeaux ou qui sont juste de passage dans la ville , je conseille vivement d’aller y jetter un oeil !
 
Mexicana
137, rue Sainte Catherine
33000 Bordeaux
tél : 05 56 001 160
email : mexicana@wanadoo.fr
Pour finir une photo souvenir 😉 besitos amigas
 Posted by at 13 h 49 min