fbpx
Sep 052014
 

Bijorhca-septembre-2014 logo-bijorhca-750px
Je ne le présente plus ou presque, Bijorhca est un salon professionnel de bijouterie, unique en son genre qui regroupe une offre de bijou destinée aux acheteurs du monde entier.

Deux fois par an, c’est l’occasion de dénicher des perles rares en provenance du monde entier, que ce soit la jeune création émergente que des noms bien établis dans le domaine du bijou (Porchet, Isabelle Langlois…)

 

Et ça commence… aujourd’hui, vendredi jusqu’à lundi.

Pour cette session plus de 500 exposants et marques sont présentes sur le salon.

 

L’édition « estivale » de Bijorhca avait suivi les autres salons situés Porte de Versailles pour se dérouler en juillet mais cette fois, retour aux sources. C’est le mois de septembre qui est le plus adapté, juillet étant une période du calendrier qui n’était pas assez concluante à la fois pour les exposants et les acheteurs, principalement à cause de la saison des soldes.

 

Encore une nouveauté, l’espace Cream aux allures disco et de blanc immaculé devient rectangulaire, une inspiration provenant des jardins à la Française. Les expositions seront articulées autour du tatouage et du corps féminin, du bijou comme moyen d’expression et la troisième exposition est faite de sculptures monumentales.

Demain me revoilà sur le salon, accompagnée par Hélène, et armée de mon fidèle reflex ainsi que d’un tout nouveau objectif pour découvrir de nouveaux créateurs mais aussi suivre l’évolution de quelques chouchou comme Thomas V et Ruby Feathers.

 

J’ai déjà repéré quelques bijoux à voir de plus près !

 

collier-noeud-papa-Caroline-Najman Nœud Papillon Caroline Najman

collier-bois-Salome-Charly

Les colliers en bois de Salomé Charly

Bijou-Sandrine-de-Montard

Sandrine de Montard

Bijoux-Vesna-Garic

Vesna Garic

Collier-Virginie-Fantino

Virginie Fantino

 

 

 Posted by at 23 h 16 min  Tagged with:
Sep 042014
 

 

escarpins rouge san marina

 

Quand on parle décolleté, tout de suite la référence Wonderbra arrive. Pourtant il existe un autre décolleté, celui qui découvre le cou de pied, trop souvent oublié mais qui a son importance.

Ce ne sont pas les amoureuses des chaussures qui me contrediront ! Ni ces messieurs qui parfois frémissent seulement à la vue d’un pied délicatement cambré. Il y a clairement des fétichistes ou fétishoes, à des degrés plus ou moins importants…

 

La semaine dernière, attendant en terrasse de café que le cordonnier ouvre (oui il est temps de protéger les semelles en cuir par un patin et c’est un mal au porte monnaie nécessaire) , je dégustais bah… un café quand un ami pas vu depuis longtemps passait par là. Ni une ni deux je lui propose de se joindre à moi, on est bien là au soleil.

Et dans la conversation, tout naturellement on a parlé de chaussures ( jusque là normal non ? )

A son « à La Rochelle pour une pointure homme 46 il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent » je répondais que c’était aussi problématique pour mon 40,5. Et là surprise, voilà qu’il me complimente sur mes pieds « T’as plutôt de jolis pieds toi ».

Ils étaient manucurés, posés dans des sandales compensées roses, les lanières en corde de raphia.

Sous un regard un peu plus appuyé, mes pieds auraient bien pu rougir ! Ca m’a étonnée mais l’idée est restée dans un coin de ma tête (Patrice si tu te reconnais, cet article est une dédicace^^).

Je me suis d’une part félicitée d’avoir de jolies chaussures et le pied impeccable et me suis dit qu’il en fallait parfois peu pour apporter une touche de séduction à une tenue somme toute commune.

Ce qui m’a fait rappeler la difficulté que j’ai à trouver de vrais beaux escarpins, ceux qui cambrent joliment le pied et assurent une silhouette à se damner qu’on soit en jupe ou en jean. Entre des escarpins rouges mat en cuir de San Marina (sur la photo plus haut) qui m’ont tué les orteils (j’aime pas trop les faux bouts mi-pointus mi-ronds) et que j’ai vite troqué en Fripes Party ou ces beaux escarpins vernis Buffalo qui finalement se sont avérés trop petits, j’ai fait chou blanc.

 

Tout ça pour dire que ma quête continue et le choix est grand. Promis je n’enfoncerai pas le clou, pas de Louboutins dans ma sélection, mais je vous demande de m’aider à choisir.

 

L’escarpin classique

Classique oui mais à la bordure bien galbée et au talon fin. Pour moi l’essence même de l’escarpin réside dans le talon aiguille. Pitié pas de « kitten heels »

Mais sinon,  escarpin fermé ou ouvert à bride ? Telle est la question.

Et pourquoi pas un peu de couleur ?

escarpins-femme-classiques

De gauche à droite :

  • Escarpins noirs, 80€ chez San Marina
  • Escarpin effet peau de poney, 107€15 chez Asos
  • Escarpins Jolane/Ver 140€ chez Cosmo Paris

 

 

L’escarpin rétro

Avec une fine bride sur le cou de pied, uni, matière serpent. Ou alors en cuir aspect velours avec une bride dorée, mais cette version là me fait plus penser à des chaussures de danse de salon.

Ou sinon avec la bride à la cheville façon babies

escarpins-rétro

De gauche à droite :

 

 

Les Fuck Me Escarpins

Le concept a été bien détaillé dans le bien nommé article Fuck me Shoes que je vous laisse découvrir.

escarpins-fuck-me-shoes

De gauche à droite :

 

 

Get the Party staaaaarted !

D’accord ils ne seront pas tous les jours à vos pieds mais en tous cas, avec eux on en a plein les yeux !

escarpins-glitter

Toujours de gauche à droite :

  • Les escarpins « Party On » by Asos 85€72
  • En cuir brillant beige, ces escarpins pourront prendre du service de jour comme de nuit,35€ chez Bata
  • Le talon est moins fin mais j’aime beaucoup ces Melissa vendues à -30% chez Monshowroom

 

 

 

*Bon plan : sur Cosmo Paris la livraison est offerte pour l’achat d’une ou plusieurs paires d’escarpins avec le code LIVR9ESC jusqu’au 30septembre 2014 22h 

 

 Posted by at 1 h 08 min
Août 302014
 

Voilà bien un genre d’article auquel je ne pense pas souvent, preuve en est que le dernier « New IN » remonte à …. quelques siècles !

Je consomme donc je suis. Ou pas. Enfin disons que je veux « être » mais que je me limite coté consommation. Pourtant c’est si facile de craquer pour une paire de chaussures… voire deux !

« Bah voilà, il me faut ces bottines pour la rentrée. Ben oui je n’avais PAS encore de bottines roses !»

Grosse contradiction parce que j’ai l’habitude de dire que je n’aime pas le rose.

Bizarrement SAUF sur les chaussures !

bottines roses BKR

Bottines Bkr Bunker, chez Shoes.fr

 

Ouais ouais…

 

Ou encore se laisser emporter en décidant de faire un article spécial shopping Petit Poney.

Vous comprenez pourquoi je ne fais pas beaucoup de sélection shopping ?

Trop de tentations.

 

baskets-montantes-o'neill-1

baskets-montantes-o'neill-2

Il paraît qu’on n’a jamais assez de baskets…

Baskets montantes O’Neill

Et il y a toujours des petites faiblesses :

« Oui mais bon pour 14 malheureux euros, je peux bien me faire plaisir avec cette robe jaune et noir non ? D’ailleurs elle pourra faire double emploi avec ses couleurs faciles à porter : pour aller supporter le Stade Rochelais ET le Roller Derby La Rochelle ».

« Et j’ajoute un petit clin d’oeil sur le thème marin avec des boucles d’oreilles en forme d’ancre ! »

robe jaune et noire she inside

boucles-d-oreilles-ancre-marine

Boucles d’oreilles ancre marine, sur un arbre à bijou Michèle Bonté

 

 

Voilà voilà.

 

Et si je n’ai pas encore été assez tentée par les eshops, il se peut que, arrivée un peu en avance à un rendez-vous dans le centre ville de La Rochelle que je m’arrête dans une boutique de déco.

 

Juste pour voir.

 

Et vlan !

Ça n’a pas raté ! J’ai ramené un peu de déco pour ma salle de bain. Je n’allais quand même pas laisser la toute dernière pendule liberty !

Soit dit en passant, la boutique en question, Splendeur en Demeure sur la place de Verdun vaut le détour. Petits prix et plein de jolies choses pour offrir aux autres ou se faire plaisir.

 

pendule-liberty

 

 

Pendule liberty et vase déco+ rose chez Splendeur en Demeure, Boucles d’oreilles Promod
(ancienne collection)

Parfums : Contraction de Calvin Klein, Womanity de Thierry Mugler, Flower Bomb de Viktor&Rolf, Miracle de Lancôme 

vase-en-verre-et-rose

 

Donc je me suis fait plaisir. C’était aussi bien que me faire un soin des pieds à la maison après le boulot hier soir, et prendre le temps de refaire pédi et manucures couleur.

 

Et les tous dernières acquisition : un mascara Une Beauty de leur label bio Greenlife, un crayon à sourcil noir de chez Monoprix bien que j’aurai préféré retrouver le gris de Bourjois qui malheureusement n’existe plus. J’ai donc choisi le mini prix parce que je ne suis pas sure que le noir me convienne.

 

mascara-une-beauty-green-life-green-pride

 

Les feutres paraitront étranges pour certains, mais voilà un joli cadeau dema filleule qui savait que je voulais dessiner au feutre et que je bavais devant les marqueurs feutres ciao de la marque COPIC.

 

Des bonheurs simples en somme.

 Posted by at 11 h 11 min