Juil 102014
 

jupe cuir jaune + top maje 6 La journée aurait du s’annoncer plutôt bonne. Je terminais le boulot plus tôt que d’habitude et j’avais envie de prendre en photo cette tenue avec le top Maje acheté au printemps quand la température n’était pas encore adéquate. Et j’avoue, je n’étais pas mécontente de cette nouvelle tenue conçue autour de ma jupe jaune en cuir que j’aime tant avec ces derbies de la marque No Name.   Passé le moment où mon premier spot pour les photos était un peu trop encombré, après avoir déambulé dans le quartier dans des rues que je ne connaissais pas, j’avais enfin la petite rue tranquille, avec la vieille 4L. Je me la joue presque comme le gamin réalisateur du fim Super 8, en recadrant le spot de mes deux mains… Bref c’est une jolie valeur ajoutée. Et voilà que je sors mon trépied, réflex, télécommande… mince j’ai oublié ma télécommande. Demi-tour donc. jupe cuir jaune + top maje 7 jupe cuir jaune + top maje 1 Quand je reviens la 4L est toujours là , cool, mais maintenant c’est Mamie qui est derrière les rideaux et qui vient taper l’incruste pour savoir le pourquoi du comment de ce qui n’est pas ses oignons. Damned. Pas de chance.   Mais en fait jusque là ça va, rien d’extraordinaire. Je rentre chez moi, je trie les quelques photos puis me voilà partie en réunion d’asso pour le roller derby. Oui je sais je te bassine avec tous les jours sur Facebook, mais viens un jour voir un match et alors tu comprendras… Bref, réunion, petite bouffe avec les keupines et je rentre chez moi. Il est 1h du mat’ passé et il pleut. Et voilà ma vraie lose. Non content d’être en panne tous les quatre matins voilà que mon portail ne s’ouvre pas. Pas dramatique vu comme ça. Mais attend que je t’explique. Ma résidence c’est une forteresse, le portail est plein, tout lisse, bien plus haut que moi (avec des talons fat que je sautille pour voir par dessus) … et surtout il y a des gens qui valident des constructions sur plan en trouvant normal qu’il n’y ait aucun portillon piéton, que toute la résidence soit clôturée de murs. Et pour couronner le tout même pas une petite clé de l’extérieur pour ouvrir en cas d’urgence. derby no name bracelet croix Maria Francesca Pepe x Urban Outfitters Le tout électrique of course donc en cas de panne, tu restes aussi dehors. Et si l’idée te prends d’escalader le portail pour le débloquer de l’intérieur ( oui ça c’est possible, encore faut-il avoir la clé..) et que tu te ratatines sur le bitume, tu peux toujours rester agoniser jusqu’au lendemain matin. Avant 10h si tu as la chance que ça ne tombe pas en week-end…   J’ai pas voulu escalader, j’ai pensé dormir dans ma voiture tellement j’étais fatiguée ou même aller au boulot dormir dans un brancard… Bah finalement je suis partie chez les parents de Monsieur M. Sauvée hein.   PS: Chère très chère Copropriété, merci d’écouter le Syndic qui suggère de remplacer ce putain de portail. Bisous   jupe cuir jaune + top maje 4 jupe cuir jaune + top maje 7

Ma tenue :

Derbies « Story Derby »: No Name chez Shoes

Jupe en cuir : Elle

Top : Maje (Disponible ICI)

Boucles d’oreilles: Kookaï

Bracelet : Maria Francesca Pepe x UO

Socquettes à fleurs + Veste  : H&M

Sac : MB Paris

 

 Posted by at 18 h 47 min
Juin 012014
 

look african print 3

Quelle est votre vision de la mode africaine ?

Sur les podiums les imprimés africains ont la côte et avec vient une reconnaissance toute nouvelle des créateurs africains. Depuis ces cinq dernières années, les fashion week africaines contribuent à cette émergence.



Ma Mode Africaine

Les premiers qui s’en sont doutés ont pu voir sur la page Facebook de MOONLOOK cette illustration que j’ai réalisée, inspirée par un tissu imprimé africain de la collection printemps-été 2014 de Tina Lobondi.
Il s’agissait de montrer sa vision de la mode africaine en proposant un look. Il y a eu la participation grand public avec un jeu et, en parallèle, celle de blogueurs dont je fait partie pour être futurs ambassadeurs et ambassadrices de MOONLOOK .

africa fashion streetstyle mindalicious x moonlook 2

 

africa fashion streetstyle mindalicious x moonlook 1

Mon look traduit différentes choses. Tout d’abord j’ai choisi l’illustration plutôt qu’une photo. C’était d’ailleurs un de défi parce que c’est la première fois que j’utilise ce rendu , un peu BD un peu peinture numérique. Un pas de plus dans mon apprentissage personnel. J’adore !

Ce look c’est bien moi : j’aime mélanger les genres. Si un vêtement est destiné à être plutôt porté dans un style preppy ou à l’opposé plutôt punk, j’ai d’autant plus de plaisir à me l’approprier.
Alors mon chapeau pork pie (associé à un look « boyish ») que j’aime tant porter, est de la partie avec une jupe de mon invention. Ne cherchez pas ce modèle, il n’existe pas, sauf le tissu que je me suis approprié. De même que le crop top, bicolore avec la pièce dentelle sur la poitrine. Ah si le sac est un Longchamp, repéré sur le net mais je ne sais plus quel modèle. Enfin les chaussures, des sandales H&M, font bien partie de ma collection de chaussures !

 

MOONLOOK

LOGOmoonlook
Le concept MOONLOOK imaginé par Nelly Wandji  va au delà de la simple boutique en ligne. C’est tout un univers de marques autour de la mode africaine qui se met en place avec une charte éthique pour promouvoir une mode inspirée de l’héritage africain. Après avoir découvert ses créateurs talentueux MOONLOOK accompagne leur process de création en suivant chaque collection. Etude des carnets de style, choix des matières et validation des prototypes, garantissent la qualité des créations.
MOONLOOK s’engage donc tout autant auprès des créateurs en leur assurant promotion et aide au développement qu’auprès de sa clientèle à qui est proposée par des ventes privées des collections exclusives.

Moonlook,
est un écrin, une vitrine qui présente des créateurs de mode et de tendances inspirés par l’Afrique.

 

Réflexion personnelle

J’ai réfléchi sur le sujet et bien qu’ayant des origines camerounaises, culturellement elles me sont totalement étrangères. De la mode africaine je ne connais pas plus que ce que je vois dans les magazines. Certes il y a le magazine Fashizblack.
Mais après tout je ne me pose pas en experte de la mode, bien que j’en ai des idées et des goûts qui parfois, semblent me distinguer dans la blogosphère au sujet de la mode féminine.
J’ai peu d’accessoires et vêtements inspirés ou issus de la mode africaine et même si pour certains habits portés je me suis entendu dire « ça fait très trop africain» je ne les vois pas sous cette lumière. Force est de constater que d’autres en font le rapprochement (à cause de la couleur de ma peau, ou mes cheveux ou encore la forme de mon nez ?) Peut-être mais au fond aucune importance.
Par contre je me suis posé la question de savoir si j’étais capable voire légitime de représenter, ne fût-ce que par quelques contributions, un concept qui met en valeur la création africaine, un schéma – économique certes – qui a pour but de , je cite de:

 

« permettre aux créateurs talentueux de diffuser leurs produits à travers une éthique qui soutient la création et le développement de l’esthétique africaine ».

Des personnes ont pensé à moi, il ne s’agit pas pour moi de « revenir » à des racines que je n’ai somme toute jamais eu l’opportunité de connaître mais plutôt de participer à un effort commun de faire découvrir des richesses différentes de ce que je connaissais déjà. Après tout quand j’ai écrit mon premier article sur le design, j’en savais peu et ça n’a pas vraiment changé. Par contre ce qui est à mes yeux primordial est que j’ai plaisir à partager ce que je vois, ressens, découvre. Et que, peut-être, ce partage profite à d’autres personnes, que ce soit découverte purement fortuite ou compréhension du sujet sous une autre formulation.

C’est le lendemain de la conférence de Dominique Volton à La Rochelle que je décide de vous parler de ce projet auquel j’apporte ma petite touche personnelle. Ma différence. Parce que au delà de l’intitulé de cette intervention «  La communication, un enjeu politique majeur du 21ème siècle », il y a eu écho pour moi dans le fait souligné par Dominique Volton, à savoir que dans un monde où l’information à l’état brut sans le recul de la réflexion se propage quasi instantanément dans le monde entier, les diversités culturelles ont besoin de s’affirmer. Rien à voir avec un retour aux traditions ou un nationalisme mal placé et dangereux. Plutôt comme un dernier écueil auquel se raccrocher, pour avancer dans le monde moderne sans ne noyer dans la haute technologie et hautes technicités des moyens de communication qui propagent l’information sans pour autant lui donner plus de sens.
Plus simplement, les différences et les mélanges sont à la fois richesses et causes d’incompréhension ou plutôt d’incommunication. Entre pays, entre peuples. Entre individus. Que ce soit dans un groupe étendu ou plus restreint (même dans un couple…).

Tout tend à être lisse, lissé mais être différent n’est pas une tare. Non, loin de là !
Think different. (Depuis 1997 la célèbre marque à la pomme a bien marqué les esprits avec son slogan publicitaire !)

Mai 232014
 

JEU INSTAGRAM MummiesKidsActivilong Pour la fête des mères, Activilong organise un joli concours sur Instagram, sous le nom de « Mummies and Kids ». 

J’en ai profité pour faire une petite balade avec Raphaëlle et son fils Gabin dans un parc tout près de chez nous.

Raphaelle et Gabin 2

mothers day 1 Raphaelle et Gabin

 

Tous les âges et générations sont invitées à se prêter au jeu, deux duos seront récompensés parmi les 20 photos les plus aimées par les instagramers.

  • Premier prix : des billets d’avion pour deux avec Air Caraïbe + 1 an de produits capillaires Activilong + un shooting photo professionnel
  • Second prix : 2 coffrets Activilong et un shooting photo professionnel

Pour participer il faut suivre le compte instagram @activilongparis puis poster une photo avec son enfant ou sa maman avec son produit Activilong préféré en mentionnant le hashtag #MummiesKidsActivilong

Et enfin valider la participation sur http://www.appshaker.net/instagram_contest/tabs/index/55783887

Il est encore temps de participer, fin du concours dimanche 25 mai !

 Posted by at 8 h 11 min