Oct 232013
 

mode années 20 ©Ministère de la culture France   AAJHI

L’idée a germé et me voilà embarquée dans une petite rétrospective mode des années 20, en espérant que ça vous plaise !

La mode des années 20, un peu d’histoire

Le contexte des années 20

 

« Plus jamais ça »

Le monde semble se réveiller d’une amère gueule de bois au lendemain de la Première Guerre Mondiale de 1914-1918. Les Poilus ont vécu l’innommable, les femmes laissées seules par leurs maris, leurs fils, avaient pris en main l’économie, enfin ce qu’il en reste, faisant tourner les usines et assurant la vie de leur foyer. Les années 20, de 1920 jusqu’à la Grande Dépression de 1929 connaissent une croissance économique remarquable, basée sur la productivité et la spéculation en bourse. Il n’était pas rare d’ailleurs que les étudiants jouent également à la bourse pour payer leurs études !   De ces années on a surtout retenu l’émancipation de la femme, rebelle et indépendante qui fait fit des conventions. Le terme « flappers » désignant autrefois les jeunes débutantes, est alors synonyme de la conduite hors norme de cette jeune femme délurée qui boit, fume et conduit vite. En quelque sorte la mode telle qu’on la connait aujourd’hui commence dans les années 20. Etrangement, ces années dont on retient facilement des clichés vestimentaires et surtout le sentiment d’une joie de vivre ineffable, doit son sobriquet « les Années Folles » au titre d’un film de 1960, réalisé par Mirea Alexandresco et Henri Torrent. Le cinéma français diffuse principalement des films américains produits par les studios outre atlantique qui n’ont pas arreté pendant la guerre contrairement aux studios européens. 1923 les frère Warner fondent le Studio Warner Bros, 1925 Ben-Hur et la Ruée vers l’or sont sur les écrans. Le cinéma allemand produit un classique du genre : Nosferatu le Vampire.   Les music halls ont la côte à Paris Montparnasse ou Montmartre sont des scènes où se cotoient écrivains peintres et mondains. Modigliani, André Breton, Scott Fitzgerald… et la Revue Nègre de Joséphine Baker fait un carton aux Champs Elysées.

La mode homme des années 20

mode homme années 20

On l’aura bien compris les années 20 sont l’avènement de la femme moderne, longtemps seul maître à bord pendant les années de guerre. Il est assez difficile de trouver des photos de mode homme car pendant longtemps les magazines de mode se sont cantonnés à la mode féminine. Cependant on peut dégager quelques grandes tendances mode de l’homme des années 20.

Le sport et l’automobile sont en plein essor et l’allure masculine est résolument sportive : complet avec motifs à carreaux, le pantalon de golf est à l’honneur également. Les jeux olympiques de 1924 et leur médiatisation contribuent à renforcer la tendance. La veste de criquet est aussi plébiscitée. Des accessoires tels que casquette en tweed, lunettes et gants de courses sont directement inspirés de l’univers de l’automobile.

Les costumes sont assez près du corps mais pas trop ajustés non plus car les tenues se doivent d’être confortables. Au fil de la décennie d’ailleurs on constatera un « élargissement » progressif vers le costume de Zazou fin années 30 et années 40.

Par rapport à la mode actuelle, la veste de costume est plus longue (jusqu’au fessier) et le bas de pantalon long et large dont le diamètre de 20 à 22 cm vient se déposer sur le soulier.  Globalement et selon l’occasion la tenue masculine présente quelques spécificités et codes.

 

Un costume de couleur beige sera l’idéal pour un après midi à la campagne, le blanc sera réservé à la garden party et un 3 pièces noir ou un smoking agrémentés d’une pochette seront la tenue de soirée, pour le dancing ou night club, le cocktail… Le canotier est élégant en journée tout comme son cousin le chapeau pork pie .   Le soulier, parfois richelieu bicolore, peut être vernis, mais en tout cas bien ciré.

L’exemple est bien montré par Leonardi Di Caprio dans Gatsby le Magnique au cinéma cette année, mais il y a aussi Chicago, Midnight Express ou The Artist pour ne citer qu’eux.

 

leonardo dicaprio carey mulligan the great gatsby set image 11

The Artist

Le costume de bain…. n’est pas très gracieux à nos yeux aujourd’hui mais se rapproche du maillot de bain actuel : serré au corps bien que largement plus couvrant.

maillot de bain homme années 20 + JohnnyWeissmuller   mode homme années 20

A droite : Johnny Weissmuller,  plusieurs fois médaillé d’or en natation aux jeux olympiques de 1924

La mode femme des années 20

mode années 20 ©Ministère de la culture France   AAJHI

La silhouette féminine des années 20 est radicalement androgyne  et surtout libérée du carcan du corset, le vêtement doit être confortable et pratique. La lingerie est synonyme d’érotisme, soutiens gorges et culottes sont affriolants.   Les robes se portent avec une taille très basse, la silhouette est droite.

 

garconne charlotte andler 1929 copy

La tenue de jour est sobre et masculine la Garçonne n’hésite pas à s’afficher en pantalon (alors que d’autres lui préfèreront la jupe pantalon), ses cheveux sont courts. La jupe ne s’encombre pas non plus des convenances et suit le mouvement (des cheveux en se raccourcissant). La tenue du soir contraste fortement avec celle de jour et explose d’extravagance. Plumes, brillants, couleurs… Tout est permis tant que l’élégance et la bonne humeur suivent.   Les matières que l’on retrouve le plus sont la maille, le jersey, crêpe et laine dont le sergé de laine comme pour le manteau 100 à l’heure de la maison Dornac. Le bas de soie qui fit cruellement défaut pendant la guerre, revient paré de couleur cette fois. Aux coté du bas noir, on voit du rose et du blanc, outrageusement roulé vers le bas au vu de tous sous la jupe courte par les flappers. Aujourd’hui il a quasiment disparu à cause de son coût de production, la forme de la jambe doit être tissée car bien que souple, la soie n’est pas élastique. Le grand avantage de cette matière, contrairement au nylon par exemple est la faculté qu’a la soie de prendre la chaleur du corps, pour n’être plus qu’une couche ultra fine et tempérée au toucher ultra doux. La maison Cervin est une des rares à encore le fabriquer. bas soie 1920 illustration Phlipps Coles

Illustration de Philips Coles, bien connu pour ses illustrations parues notamment dans Life Magazine

        On a à l’esprit la robe charleston à franges, mais il y a aussi de belles robes au drapé complexe comme la robe Delphos de Mariano Fortuna, ce peintre et sculpteur s’intéressant au textile et faisant la joie d’Isadora Duncan ou de Sarah Berhnard. robe Madeleine Vionnet   années 20

1926 :  c’est la consécration par Vogue pour Gabrielle Chanel et la désormais l’incontournable petite robe noire . Si Coco Chanel est dans le paysage il ne faut pas non plus oublier les autres créateurs , styliste élevés au rang de stars comme Paul Poiret et ses frasques légendaires (coup marketing superbement orchesté ? ), Jeanne Lanvin, Madeleine Vionnet, Lucien Lelong…

Jean Patou excelle dans le sport wear dont raffolent Louise Brooks et la joueuse de tennis Suzanne Kenglen, l’italienne Elsa Schiaparelli se distingue avec ses pull-overs tricotés en trompe l’oeil.

Egidio Scaioni  Galliera  Roger Viollet ma grand mere et ses parents 1920 Archive de Anne Sophie NARAT bejewelled roller skater années 20 vintagevenus.blogspot.com .es 2 C’est aussi à cette époque que les prémices du roller derby sont apparus. De simple course en 1925 à Chicago puis roller catch et enfin le sport qu’on connait aujourd’hui, je trouve intéressant que le roller derby soit né à cette époque avec l’état d’esprit d’alors et qu’on retrouve toujours aujourd’hui :

Ne pas accorder d’importance à ce que les gens pensent et que chacun puisse être soi-même…

D’ailleurs et à ma grande surprise j’ai découvert qu’il y avait déjà des femmes tatouées !

femmes tatouées années 20 Le Bouquinovore

Tatouages des années 20 : Certaines femmes des années 20 osaient se faire tatouer

Et encore quelques photos d’époque pour ceux qui ne sont pas lassés 😉

Alice Prin alias Kiki de Montparnasse   années 20

Alice Prin alias Kiki de Montparnasse

les amoureux du velo 1927   Archive de Michel HEURTAUX     Pour continuer dans le thème vous pouvez tester vos connaissances sur le site du Musée Mc Cord et voir si vous vous seriez bien débrouillé à l’époque. Grâce à cet excellent jeu en ligne, vous êtes dans la peau d’une femme ou d’un homme de l’époque et devez choisir votre tenue pour le night club, une journée en vacances, à l’université ou au bureau, ainsi que la conduite à tenir dans certaines situations. Un conseil Messieurs ne vous habillez pas au campus comme pour une soirée, car vous verrez des singes moqueurs… vous pissez dessus !!!! (oui l’humour canadien a fait fort)

Inspirations : mon look années folles

Le mois dernier La Sirène, salle de concert à La Rochelle, organisait une soirée électro-swing et années folles. Robes à franges, chapeau cloche, salomés, boas et porte-cigarette pour les dames effrontées, costumes trois pièces, montre à gousset et souliers cirés pour ces messieurs. La machine à remonter le temps a conduit notre joyeuse bande à danser charleston et lindy-hop sur des airs swing et jazzy, guidés par Lili et Gang de la Compagnie La Riflette . Un interlude d’effeuillage, clin d’oeil à la fois à Charlie Chaplin et Joséphine Baker, ainsi que  l’incroyable Alice Francis nous ont résolument transportés dans une autre époque.

Hell R Cheeky Dolls  années 20  Roller Derby La Rochelle

Une partie des Cheeky Dolls, équipe de roller derby de La Rochelle en mode années folles !

 

vue aérienne de La Rochelle en 1920 Archives Louis Paul Astraud

Une vue aérienne de La Rochelle en 1920 (Archives Louis-Paul Astraud)

 

Pour la soirée j’ai donc fait de l’ancien avec du moderne, à part peut-être la pochette, d’origine inconnu et dénichée dans un vide grenier. Enfin j’avais l’occasion de porter ma robe charleston couleur bleu nuit trouvée dans une vente privée de la marque Vero moda ! Un headband – comme quoi on peut aussi en porter sur cheveux courts– des bracelets manchettes , un sautoir mais point trop de perles et des chaussures à talon bobines j’étais fin prête pour les initiations danse Charleston et Lindy-Hop.

Le dress code était bien mis en évidence sur l’affiche, et arrivée sur place, j’ai été à la fois étonnée et ravie de voir que la plupart des gens avaient joué le jeu et surtout les hommes ! Jolis souliers, gilets, chapeau, tous avaient mis un point d’honneur à représenter la mode des années 20 et il faut dire qu’ils avaient fière allure! chat fauteuil retro salomé 2 tracé crayon noir sur jambes mode femme années 20 mode femme années 20 pochette vintage inspiration années 20 look années folles look années folles 2

Robe Charleston Vero Moda : la marque est aussi vendue sur chez kebello

Headband plumes de paon Bulle 2 Co

Sautoir cage : Queen Cool

Bracelets : Pimkie

Chaussures : Gemo Pochette vintage

Oct 142013
 

Montréal 4

 

J’aime Montréal pour : sa diversité culturelle, la sécurité qui règne dans ses rues aussi bien à 9h qu’à 4h du matin, ses festivals durant les saisons estivales, ses nombreux restaurants et boutiques et la gentillesse de ses habitants.

Je n’aime pas Montréal pour : le temps d’attente des transports en commun, la poutine (plat traditionnel à base de frites, de fromage et de sauce à la viande), la longueur interminable de ses rues (je n’aime pas trop marcher)…

Montréal 1

….Mais …

Que vous soyez au Canada pour des vacances ou un plus long séjour vous ne pourrez pas résister à la folie du magasinage. Et oui, ici, on ne dit pas « faire les boutiques » mais « faire du magasinage ». Tout comme les visites de musées, le magasinage dans une nouvelle ville ou un nouveau pays fait partie des traditions touristiques. En fonction de votre budget, vous verrez que ce n’est pas le choix qui manque.

 

Si vous pensiez que les magasins canadiens ne vous proposent que des haches ou chemises à carreaux, vous vous mettez le doigt dans l’œil. Tout comme à Paris ou d’autres grandes villes de France, vous pouvez faire du magasinage jusqu’à plus soif. Le tout est de savoir ce que vous cherchez.

 

Le shopping pour les petits budgets

 

Si vous voulez faire les boutiques sans payer une fortune voici ou vous devez vous rendre :

 

La Plaza St Hubert : Rue tout en arcades qui vous protègeront du mauvais temps durant votre cession de lèche vitrine. C’est le lieu indispensable pour dégoter les dernières tendances mode pour presque rien. Attention toutefois à la qualité des produits. En effet, la Plaza St hubert c’est comme si vous alliez chez les « chinois ». En revanche, c’est l’idéal si vous avez une soirée chic ou un mariage en perspective car vous trouverez de belles robes de soirées pour un prix défiant toute concurrence.

braderie sur La Plaza St Hubert Montreal

 

Les magasins de déstock ou entrepôt : Très répandus à Montréal, c’est le meilleur bon plan shopping pour acheter des grandes marques à petit prix. Ces magasins sont généralement situés en dehors du centre-ville mais tout de même accessibles par métro. Vous devez donc prévoir un petit peu de temps dans votre planning. Vous trouverez toutes sortes de marques mais principalement américaines.

 

Les friperies : Si vous aimez tout ce qui est vintage, voici votre caverne d’Ali Baba. Même si ce type de magasin tend à se développer en France, elles sont beaucoup plus représentées dans les pays anglo- saxons.

friper St Laurent   Montreal

 

Le shopping pour les moyens budgets

 

La rue Ste Catherine : Comme à Bordeaux, Montréal est aussi doté d’une rue Sainte Catherine. Si vous ne voulez pas être dépaysé en termes de marque, vous trouverez des enseignes comme H&M, Zara, Mango…

rue Sainte Catherine Montreal

 

Les centres commerciaux : Avec les changements climatiques très prononcés, les centres commerciaux commencent dès la sortie du métro. Vous pouvez aisément passer toute une journée au chaud à faire les boutiques et vous restaurer. Ces lieux sont très prisés par les montréalais, surtout en hiver.

 

Le shopping pour les moyens-gros budgets

Mile End: C’est le quartier branché de Montréal. Vous y trouverez tous les bars et toutes les boutiques tendances du moment. Très vivant autant la journée que le soir. Le lieu idéal si vous voulez des pièces tendances et uniques. Beaucoup de jeunes créateurs se retrouvent dans ce quartier pour lancer leur entreprise et se faire un nom.

Mile End  montreal copie1

 

Le quartier d’Outremont : Si vous aimez le chic et le luxe, c’est la place Vendôme de Montréal. Vous retrouverez toutes les boutiques de luxes et les meilleures tables de la ville.

parc quartier Outremont 8 Montreal

 

 

Si vous n’avez pas l’occasion de venir au pays de l’érable, voici quelques boutiques en lignes 100 % québécois.

 

Tristan : Marque montréalaise très classique qui propose tous types de vêtements comme des costumes pour hommes, tailleurs pour femme, foulards et accessoires. En terme de prix, on se situe plus dans la catégorie moyen-gros budget.

LookBook AH 2013 2014 Tristan Style

 

Boutiqueonze : Si vous aimez le vintage c’est le site idéal. Il possède également un blog où les vêtements sont mis en valeur. Très pratique pour avoir des idées de look. Pour rester dans le même style, vous pourrez également vous rendre sur le site de freepeople.ca.

Boutique onze screenshot

 

 

Eve Gravel, Anastasia Lomonova ou encore Valérie Dumaine : Si vous êtes plus petit créateur voici trois adresses à visiter.

Dress Crystal collection AH2014 Eve Gravel Collection Eve Gravel

 

À présent, je ne veux pas vous entendre dire, que vous ne savez pas où aller pour magasiner à Montréal.

Je vous souhaite un bon shopping.

 

 

Source photos Montréal : Photos perso (1 +2) et  Pinterest

Oct 132013
 

laguiole lifestyle 10

 

Demain débute à Paris une vente privée de Laguiole Lifestyle. Vous y trouverez de bons prix puisque les réductions iront jusqu’à -60%. Comptez par exemple 49€ pour les pantalons ou les pulls au lieu de 119€, 99€ pour une veste Laguiole au lieu de 229€.

Vous pouvez faire un premier repérage sur le site mais ne tardez pas trop la vente privée se terminera le 19 octobre. Premiers arrivés, premiers servis !

 

Mais d’où sort Laguiole Lifestyle ?

 

logo site Laguiole lifestyle

 

 

Encore peu connue dans la  mode masculine, Laguiole Lifestyle est une toute jeune marque qui a à peine 4 mois !

Si la marque française Laguiole est principalement connue pour ses couteaux de prestige de fabrication artisanale et n’a plus à faire sa place, sont apparus d’autres produits pour la cuisine notamment et le dernier né est Laguiole Lifestyle. Cette nouvelle licence de la marque reconnaissable depuis plus d’un siècle à la petite abeille de son logo est née cet été avec une collection mode homme dans le respect des valeurs de la marque : tradition, qualité et style.

C’est une ligne assez classique mais qui n’a pas négligé le style contemporain et les tendances du moment comme par exemple avec leurs pantalons parmi lesquels des chinos à coupe droite et des jeans que vous pouvez découvrir sur www.laguiole-lifestyle.com

 Infos vente privée Laguiole Lifestyle

 

vente privée laguiole lifestyle Paris octobre 2013

Vente privée Laguiole Lifestyle du 14 au 19 octobre 2013, 9h-19h

Showroom Laguiole
67 rue d’Aboukir
3ème étage
75002 Paris