fbpx
Avr 282013
 

Future maman

 

Cette année j’aurai 26 ans. Ouf. Déjà? Il me semble que mes 20 ans n’étaient pas si loin… peut-être est-ce parce que je réalise que les filles de mon entourage, amies et connaissances, commencent une à une à tomber enceintes. Le temps passe si rapidement n’est-ce pas! Le sujet est donc abordé souvent au quotidien. Toutefois, même si elles donneront naissance dans les prochains mois, cela ne veut pas dire qu’elles veulent commencer à porter des vêtements de vieille dame! Voilà ce qui m’a donné la brillante idée de rédiger cet article : je vais remédier au souci des jeunes futures mamans et vous faire part des quelques conseils concernant les tenues tendance durant la grossesse!

Comme vous le savez, il est essentiel en tant que femme de se sentir bien dans notre peau. Ça commence avec une bonne alimentation… mais surtout avec une garde-robe du tonnerre! Avec les hormones et les rondeurs qu’occasionne la grossesse, il s’agit encore plus d’une raison de vouloir optimiser notre garde-robe et se sentir attirante pour le futur papa! Il est donc important d’être belle et à la mode dans ses tenues, et ce, tout en conservant son style vestimentaire. Toutefois, il est essentiel se sentir à l’aise et, par conséquent, c’est pourquoi il faut opter pour des tenues qui seront confortables.

Par exemple, le choix des textures sera souvent important. Une femme enceinte a besoin de se sentir cocoonée, et ce, même à l’intérieur de ses vêtements. C’est  pourquoi elle privilégiera des matières douces, moelleuses et plaisantes au toucher. Les soies et les tissus transparents, même s’ils sont très tendance, seront peut-être à éviter… surtout si vous avez des petits écoulements provenant des seins qui pourraient facilement tacher vos vêtements.

Les tenues amples sont souvent beaucoup plus confortables, mais celles-ci ne doivent pas pour autant vous faire ressembler à un sac de pommes de terre! Même si vous vous trouvez peut-être grosse à vos yeux, n’oubliez jamais qu’une femme enceinte rayonne et resplendit par ses rondeurs. Alors ne souhaitez pas à tout prix les dissimuler, mettez-les plutôt en valeur!

 

Quelques conseils importants

Choisissez pour les tenues du haut des vêtements beaucoup plus longs. L’achat de robes en jersey est un choix idéal puisque ces dernières peuvent être portées comme un chandail qui couvrira votre ventre lors de la grossesse, et ensuite reportées en tant que robe . Prenez soin de toujours vous procurer une taille supérieure à celle que vous aviez avant votre grossesse et de préférence en matière extensible. Vous verrez que votre ventre prendra de l’ampleur assez rapidement!

Faites de même pour les pantalons. Même si vous pouvez facilement éviter les magasins de vêtements de maternité lors de votre grossesse pour les hauts, il est toutefois conseillé de les fréquenter pour vous procurer une paire de jeans extensibles ayant une bande de taille élastique, généralement faite de jersey (comme les t-shirts). Un conseil : optez soit pour une taille basse en dessous de l’arrondi de votre ventre, ou au contraire, pour une taille très haute qui le contiendra. Ce qui est génial c’est qu’après l’accouchement, vous ferez avec vos vêtements en quelque sorte le chemin inverse.

3-pantalons-de-grossesse-confortables

 

1/Jean Slim, Seraphine.fr 65€

2/ Jean Boyfriend , Asos  30€19

3/ Pantalon en lin, La Redoute 34€99 20€99

ceinture ventrale grossesse invisible

Ceinture ventrale sans coutures à soutien invisible pour le ventre, 15€76 6€57

 

Si vous vous sentez plus à l’aise dans une robe, sachez que la robe de style Baby Doll convient à toutes les silhouettes de femmes.

 

3-robes-de-maternité-pour-l-été

 

1/ Robe maxi noire chez Newlook 29€99

2/Maxi robe bandeau avec ceinture Newlook pour Asos, 30€19

3/Robe moulante à rayures color block New Look pour Asos 36€76

Pour ce qui est des chaussures, il est très normal d’avoir du mal à supporter des talons hauts lorsqu’on est enceinte. A contrario des stars qui peuvent se permettre d’en porter puisqu’elles disposent d’un chauffeur privé! Les chaussures à talons modérés, stables et qui ne compriment pas  vos pieds sont vraiment l’idéal à adopter sachant que vos pieds risquent d’enfler. Les chaussures serrées seront à bannir! Je vous souhaite de passer une grande partie de votre grossesse lors de la saison estivale pour pouvoir porter des sandales de style tongs!

 

 

3-paires-de-sandales-confortables

1/Sandales Clarks chez Sarenza, 

2/Ballerines Neosens, Spartoo 115€ 92€

3/Sandales Kickers, Sarenza

Plusieurs sites existent pour vous donner des conseils mode lors de la grossesse et vous informer des nouvelles tendances, par exemple j’ai fait un tour sur Maman pour la Vie et Ton Petit Look pour cet article. Faites quelques recherches et vous pourrez y trouverez  différents styles et marques de vêtements optimisés pour les mamans et futures mamans!

Dans tous les cas, si vous ne vous sentez pas expertes dans le domaine, pouvez aussi vous adresser dans des boutiques spécialisées pour femmes enceintes qui sauront vous proposer des modèles originaux et à votre goût.

 

 

Bon shopping!

 

 

Crédits [photos d’illustration] http://www.frostedpetticoatblog.com

Avr 222013
 

Parfois ce sont les personnages, parfois les histoires ou les situations  auxquelles on s ‘identifie quand on s’immerge dans un livre. Et si l’auteure a écrit avec émotion, on la ressent fatalement. Je n’aime pas pleurer mais j’ai adoré ce livre. Pire j’ai adoré pleurer. Et après avoir refermé la quatrième de couv je l’ai déposé sur l’oreiller enjoignant Monsieur à le lire.  Après tout ce temps passé ensemble je ne l’ai jamais vu lire. Et il a tourné la première page. Puis la suivante…

 

Si on recommençait à zéro… le livre !

Si-on-recommençait-à-zero-1_web

Je l’ai adoré parce que c’est une situation que je vis. Après plus de 3 ans avec la même personne, après des moments d ‘indifférences injustes, de l’incompréhension, quelqu’un qui brille par son absence dans les moments les plus critiques… et bien parfois on n’arrive pas à se détacher.  Il y a toujours quelque chose tapit là, tout au fond, malmené mais pas totalement étouffé et qui ne demande qu’à ressurgir pour grandir plus fort. Malgré les doutes. Malgré les amis-qui-vous-veulent-du-bien  mais qui en réalité transposent leur désirs égoïstes. Ils ne sont pas foncièrement méchants. Enfin pas tous…

C’est une belle histoire, qui ne vire pas cucul la praline à toutes les pages, on s’enflamme devant l’imbécilité ou la méchanceté de certains, on trépigne devant les difficultés de communication des personnages qui sont pris dans un gros quiproquo soigneusement entretenu par ces amis-qui-leur-veulent-du-bien.

 

L’auteure Aline Nicolet Goncalves Cunha, a rencontré son mari lors d’un voyage au Brésil : séparés par la distance et les amis qui ne croyaient pas en leur histoire, ils y sont pourtant arrivés. Mais le chemin n’est pas simple. Le projet d’écriture d’Aline a alors pris une tournure autobiographique car elle se dit que si leur amour a survécu, ses personnages, Nathan et Julia ont peut-être une chance…. car ils s’aiment d’un amour sans limites. Pourtant “leurs vies professionelles et leurs amis, parfois trop bienveillants, font obstacle à leur épanouissement. La vie va devoir les séparer pour qu’ils puissent se retrouver et se reconnaître à nouveau.”

 

Si la lecture de ce livre m’a touchée, même si je l’ai dévoré, saisie par toutes les analogies avec ma vie amoureuse, j’ai cependant bien regretté le nombre incroyable de fautes d’orthographe ou de grammaire. Mais Il est distribué par une jeune édition lyonnaise, les Editions Baudelaire alors il faut leur donner le temps et la chance de s’améliorer sur la relecture, car cette jeune maison a la volonté de faire découvrir de nouveaux talents, prometteurs mais peu connus.

Si on recommençait à zéro_2_web

 

Voici un extrait de « Si on recommençait à zéro » :

 

6 juin 2008, 6 h 53. Nathan était assis dans son lit. Il avait enlevé ses couvertures, et regardait le soleil se lever doucement derrière la fenêtre de sa chambre. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait plus le temps de le regarder. Mais pour une fois, il n’avait pas travaillé cette nuit-là, il avait enfin eu une nuit normale et avait pu dormir en même temps que Julia. Quelques fois, il tournait la tête vers elle, à ses côtés, dos à lui. Ses beaux cheveux bruns brillaient sous les rayons du soleil levant. Sa peau nue, légèrement bronzée, qui dépassait de quelques centimètres sous ses couvertures, semblait si douce. Depuis combien de temps ne l’avait-il pas touchée? Lui, ingénieur informaticien de nuit dans une grande entreprise de New-York, il n’avait que quelques minutes le petit matin pour voir sa femme avant qu’elle ne s’en aille travailler. Mais son épouse ne le voyait pas de cet oeil-là. Lorsque Nathan rentrait du travail, à sept heures du matin, fatigué, les yeux rouges, et qu’il se glissait dans le lit en essayant de prendre Julia dans ses bras, pour sa femme, c’était alors le signal de se lever et de se préparer pour partir à son tour travailler. Il voulait essayer de construire une conversation pendant qu’elle se préparait, lui parler, lui dire à quel point il l’aimait, qu’elle lui manquait, qu’il voudrait prendre une journée avec elle,rien qu’avec elle, pour lui montrer, qu’au bout de trois ans de mariage, il était toujours aussi fou amoureux d’elle. Mais il ne tenait jamais et, dès qu’elle se levait, il s’était déjà endormi. Mais cette fois-ci, il ne dormirait pas! I ls’était reposé en même temps qu’elle, et il était en pleine forme pour attendre que sa belle ouvre ses yeux… Lui parler, la caresser, l’embrasser, juste lui dire qu’il l’aimait, c’était tout ce qu’il voulait.
***
Julia sentait le regard de Nathan. Mais elle gardait les yeux fermés. Elle voulait éviter une conversation sans aucun sens. Que pourrait-elle lui dire ? Elle ne savait même pas si elle connaissait l’homme couché dans son lit. Trois ans de mariage, presque un an qu’ils ne se croisaient que quelques minutes dans cette chambre. L’année dernière, Nathan était rentré à la maison en lançant son sac sur le canapé, et s’était écrié en la prenant dans ses bras qu’il avait une grande nouvelle à lui annoncer, et pour cela il l’invitait dans le restaurant de leur rencontre. C’était tellement merveilleux, il lui apprit qu’une des plus grandes entreprises d’informatique d’Amérique l’avait engagé. Le hic était qu’il travaillerait de nuit, aurait beaucoup moins de vacances, mais c’était presque le triple du salaire qu’il gagnait jusqu’à présent. Ce soir-là, il lui avait promis qu’il ferait tout pour la voir au réveil, qu’il passerait la chercher à son travail pour qu’ils déjeunent ensemble, que leurs vacances ne se passeraient que dans de grandes îles paradisiaques et dans des endroits dont ils avaient tous les deux rêvé. Et enfin, il lui avait promis qu’avec l’argent qu’ils auraient, ils pourraient enfin avoir un enfant. Ce soir-là avait été le plus beau de la vie de Julia, mais elle ne savait pas que c’était ce soir-là qui allait tout basculer dans son couple.

livre Si on recommencait a zero

 

Je porte : un ensemble lingerie T’Edith

Monsieur M porte : un caleçon Dagobear

 Posted by at 21 h 55 min  Tagged with:
Avr 122013
 

swag it mindalicious

Il n’y a rien de pire que de commencer sa journée persuadée que ta tenue, ta coiffure, ton maquillage sont au top du top. En gros tu te balances sur tes talons sur un fond musical à la Barry White et tu sais que ton mojo envoie du lourd.Tes hanches chaloupent, chaloupent à chaque pas, la foule s’écarte devant toi subjuguée….  T’as le Swag Baby !!!

détail  col veste Impérial_650

 

Sauf que…

 

manteau paul smith   ballerines neosens

 

Il suffit d’une parole innocente pour tout détruire et ta journée devient un enfer (ou presque après tout ne dramatisons pas). Et te voilà cherchant vainement un miroir ( jamais là quand on a besoin de lui, dorénavant j’en veux un sur pattes qui me suive partout) pour corriger le coup de blush trop appuyé, la mèche rebelle ….Plus piteusement tu t’arrêtes dans la rue devant cette belle vitrine à effet miroir, pour gratter le bout de salade qui est resté coincé entre tes quenottes.Oui celles que tu t’amuse à découvrir la bouche entrouverte soigneusement, t’imaginant la nouvelle Birkin mais sans les dents écartées. Mais tu n’as pas pensé que derrière ce miroir de fortune il y avait tout un open space de gars de chez Axa Assurances qui se poilent bien, parce qu’il faut dire qu’avec toi c’est spectacle garanti, jamais la même chose d’un jour à l’autre alors que tous les matins, le clochard du coin vient se laver les dents…

sac tete de mort slim zara ballerines neosens _ détails

ceinture homme  surface to air

 

Enfin je m’égare peut-être. Mon Swag depuis que j’ai retrouvé cette coiffure était  de laisser une tresse de chaque coté encadrer mon visage devant mes oreilles. De mémoire je l’ai toujours fait (regarde la miniature de 2008 ici),  tresses attachées ou non. Et voilà que Joe me voyant depuis la première fois sans mon nuage blond au dessus des sourcils me dit :

“ Ouais c’est pas mal mais le coup des tresses qui pendouillent devant là hors du chignon je vois pas”.

“Cool moi aussi je suis contente de te revoir” (sic)

Quoi ? même pas un esprit manga ? voire Pocahontas ?

Pffiouf….

…..C’est le bruit honteux de mon mojo qui se dégonfle d’un coup. Mais 1 heure après j’ai ma réplique “han mais non en fait tu es jaloux parce que tu n’as plus de cheveux!”

 

Que voulez-vous on se défend comme on peut !

 

Manteau : Paul Smith

Veste : Impérial

Top : Naf Naf

Chaussures : Neosens

Pantalon : Zara

Sac : MB Paris