fbpx
Fév 182009
 

 

 

 

 

 » Un jour ça te servira de savoir coudre. »


Une petite phrase pas si anodine que ça de ma môman, après de vaines tentatives pour m’apprendre à coudre à la machine. Ben voilà, ce jour terrible est arrivé.  » Et là c’est le drame… »

Je me retrouve avec une magnifique robe By Zoé achetée pendant les soldes. Elle est mimi tout plein, un peu style baby-doll, ample mais pas trop avec de petites poches. Elle est couleur framboise, avec des fils dorés. Jusque là , tout va bien me diriez-vous. Alors quoi? Le hic parce qu’il y en a un, c’est qu’elle est un peu transparente. Pourtant c’est aussi ce qui fait tout son charme !

Alors je me suis lancée à la recherche d’un dessous de robe, couleur framboise ou rosé, avec un col un peu rectangulaire pour être discret sous le décolleté de la dite robe. Notez que je préfère le terme de dessous de robe à celui de combinaison. Trop vieillot.

Défi difficile ! Je n’ai rien trouvé. Nothing. Nada. Niente…Ne faites pas attention, je suis lancée dans un délire polyglotte.

Désespérée ? Anéantie ?

Et bien non ! Enfin jusqu’à ce que une petite nuisette se rappelle à moi depuis le fond de ma commode suédoise. Eurekâ ! pile poil la bonne couleur, rien à redire quant au décolleté, et… Oups ! elle est trop longue. Mama Jo (comprendre ma môman) habitant à plus de 600 km, j’abandonne l’idée de lui ramener ma nuisette à raccourcir. Sic. Je me suis armée d’une paire de ciseaux, d’épingles, de fil framboise et de fil blanc. Ah oui et aussi une aiguille! J’ai failli oublier.  A ce stade de mon histoire, parmi celles qui n’ont pas encore abandonné, et celles qui en tant que FEMMES-MODERNES-DU-XXI-Ème-Siècle ne savent ni coudre ni tricoter il y en a peut-être qui se demandent à quoi va bien pouvoir me servir le fil blanc. Ça vous parle ? Non ? Un vague souvenir quand je voyais ma grand-mère ou ma mère bâtir les ourlets. Pas de parpaings , pas de truelle, juste du fil blanc vite enfilé dans le tissu pour maintenir en place le futur ourlet, à la place des épingles.

Bon OK blablabla blabla on s’en fout de la technique. Quelques bobos plus tard (euh oui une aiguille ça pique, les épingles aussi), j’ai enfin réussi à avoir mon dessous de robe juste comme il faut , avec il faut le dire un ourlet un peu approximatif. Et puis de toutes façons, qui viendra vérifier mes  » talents » de couturière sous ma robe? Hein?

Promis je vous montrerai ma robe. TO BE CONTINUED…

.

 

 

Commentaires

Coucou ma fille,
Tu vois que la couture ça peut bien servir !
allez courage, tu arriveras bien …
justement je parlais de ta future machine à coudre à tonton …hihiihihih
bisousss

Écrit par : marmotte | 19.02.2009

Rôôôh!!!!! le 1er commentaire de ma Môman. Je me vois presque avec Jacques Martin dans l école des fans…retour en enfance .  » Et ta maman elle est où? « 

Écrit par : Minda | 19.02.2009

Moi aussi je me mets à la couture, on revient à la bonne vieille méthode!

Halala un commentaire de sa maman, c’est super mignon, on est toutes émues quand ça arrive!

Écrit par : lady | 20.02.2009

Ah la couture, si seulement qqu’un pouvait me transmettre ce savoir, j’adorerais!!!
Biz et bon week-end!!

Écrit par : Pam-modeuse.com | 20.02.2009

Pour répondre a la dernière question, j’aurais tendance a dire,  » ben moi ! « . 😉 :* mon kikou..

Écrit par : Doudou | 02.03.2009

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.