Mai 152017
 

course relai feminine  1024x682

Les envies et les faits sont parfois bien contradictoires. J’ai envie de bouger mon boule, de cuisiner davantage, de mieux manger, … et je laisse bien trop souvent mon emploi du temps bien rempli prendre le dessus.

Comme décider d’écrire depuis mon canapé devant la télé, un soir après avoir grignoté des tartines tarama et œuf de lump. Il y a pire bien sur. Promis je n’ai pas encore touché au paquet de chips qui attend insidieusement son heure sur une étagère dans mon cellier.

Pratiquer un sport ou aller en salle, prendre plaisir à cuisiner et manger équilibrer, c’est avant tout prendre soin de soi.

Car pour cela il n’y a pas que les crèmes et les parcours thalasso 😉

Et je retiens le principe que « si l’on est bien à l’intérieur, on est bien à l’extérieur ».

Grosso merdo.

C’est l’envie de bouger mon boule qui m’a fait aller voir Sophie, alias Sof. Elle est coach sportive à La Rochelle. Elle a ouvert sa salle en octobre dernier, pas très loin de chez moi.

J’avais envie de connaître un peu son secret pour avoir autant d’énergie et demander son avis sur les compléments alimentaires.

Il faut savoir qu’avant de donner des cours de sport, Sophie était préparatrice en pharmacie. Donc quand il s’agit de sport et santé, elle est bien renseignée.

Et vous allez voir que coté beauté, la belle n’est pas en reste!

Les compléments alimentaires, pourquoi en prendre ?

De nombreux suppléments nutritionnels existent sur le marché, notamment en parapharmacie.

Ils sont en vente libre et ne nécessitent pas de prescription.

Complément vitaminés, probiotiques, compléments protéinés … de façon générale les compléments alimentaires sont riche en principes actifs. Ils doivent être néanmoins être utilisés à bon escient, en général pour suppléer temporairement à des déficiences grâce à des cures.

Les changements de saison sont particulièrement propices, pour compenser une fatigue saisonnière par exemple.

Coté beauté, l’un des exemples des plus connu est les compléments alimentaires capillaires à base de levure de bière pour la beauté des cheveux et des ongles. Mais il y a aussi la kératine pour renforcer les cheveux car cheveux, barbe (et poils) en sont sont constitués à 95%. Cette protéine fibreuse peut également être consommée sous la forme de complément alimentaire kératiné qui aidera à avoir de beaux cheveux LIEN , une belle barbe ou de beaux ongles ! (vidéo à voir ici)

Certains régimes, pour maigrir ou grossir ou des régimes alimentaires spécifiques pour sportifs ou personnes malades nécessitent d’avoir un apport de suppléments nutritionnels. Dans ces cas-là ils est judicieux de s’en remettre à un professionnel de la santé ou un diététicien.

Les sportifs comme Sophie complètent leur alimentation avec des compléments alimentaires protéinés. A sa façon d’en parler dans la vidéo, on comprend qu’il faut en consommer à bon escient, juste ce dont le corps a besoin.

Sophie, Sof the One

Sophie Sof The ONe 2 1024x683

Sophie Etchart – Sof The One La Rochelle ©Photo Amanda Bronscheer 2017

C’est un bout de femme plein d’énergie, aux boucles blondes qu’elle n’a pas peur de bousculer en faisant plus de 20h de sport par semaine.

Aujourd’hui à 49 ans elle a a réussi à accomplir le rêve professionnel dont beaucoup de personnes ont envie : concilier passion et boulot. Travailler avec passion.

Pourtant ce n’est pas sur les bancs du lycée où elle n’avait d’yeux que pour l’agrégé de philo avec qui elle a partagé une vie, ni lors de son passage de la fac de bio qu’elle a imaginé son parcours professionnel dans le sport. Elle m’a au passage confié, que la première fois qu’elle avait mis les pieds dans une salle de sport, elle n’était pas du tout convaincue. Elle a laissé une voisine la « trainer » en salle, et , surprise a mordu au « truc ».

A cette époque elle était déjà préparatrice en pharmacie à Angoulême, et le sport a pris une place de plus en plus importante dans sa vie en tant que hobby.

Un jour elle lâche tout pour passer une année à Londres. 2009 est l’année où elle quitte un CDI, enchaine des petits CDD mais surtout créé son dossier pour un Fongecif.

Sa reconversion a pris une tournure concrète en 2011 quand elle suit les cours au CREPS de Poitiers pour être éducatrice sportive spécialité fitness et cours collectif. Pendant deux ans elle a étudié, travaillé.

 

Sophie Sof The ONe 1 683x1024

 

En 2013, elle arrive à La Rochelle et travaille à nouveau en tant que préparatrice en pharmacie tout en donnant quelques heures de cours pour des salles de sport du coin.

« C’est que un CDI est plus convaincant quand tu veux être garante pour une loc’ d’étudiant »

— me confie t-elle en faisant allusion à l’un de ses deux fistons qui entamait des études à Bordeaux.

Commencer sa nouvelle activité en ayant encore un job salarié à temps plein puis partiel est dur mais c’est aussi ce qui lui a permis d’être plus sereine dans son projet, pour trouver sa première clientèle. Sa première salle en tant qu’indépendante était une colocation avec une prof de pole dance.

Puis une opportunité s’est présentée sous la forme d’un hangar au 358 avenue Jean Guiton, dont les nombreux mètres carrés lui tendent les bras pour bientôt compléter ses salles avec un complexe piscine, sauna et bien-être.

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(required)