fbpx
Sep 022019
 

Quand on parle de massage, je vois toujours s’allumer une petite lueur dans les yeux ou une esquisse de sourire sur le plaisir anticipé que cela procure.
De très rares personnes diront qu’elles n’aiment pas les massages, mais cela me semble peu probable vu le nombre impressionnant de massages qui existent. Si quelqu’un n’apprécie pas plus que ça le massage du dos qui est le plus courant et auquel on pense en premier, je suis quasi certaine qu’un bon massage de pied, de crâne ou des mains seraient à leur convenance !

J’en ai testé quelques-uns en institut et certains m’auront marquée. Il y a également les massages à domicile, pour lesquels le pratiquant (ou donneur) se déplace chez vous avec une table professionnelle de massage. Mais quand je parle de massage à la maison, je fais plutôt allusion à un massage « home made » …

Je pense au self care, qui n’est pas juste de l’achat de produits de soins comme les pub peuvent le laisser penser. Plutôt un moment d’attention envers soi-même, envers ce corps que l’on écoute parfois si peu, moi la première..

Ma propre expérience m’a montré qu’un massage ou un auto massage pouvait sauver quelques situations. Dans mon cas, ce sont souvent pour des migraines névralgiques qui débutent souvent par une contraction musculaire. Et si je me fait masser ou que je me masse moi-même, la crise peut parfois être évitée si j’agis à temps.

Pour se faire masser le dos

Que vous décidiez de commander un massage à domicile ou qu’un.e ami.e est disposé.e à le faire, se pose très vite le souci de l’installation.
Un professionnel ou un amateur éclairé pourra avoir une table de massage portative. Mais dans la solution « maison » pour le massage, on est bien obligé de s’installer sur ce que l’on a : un canapé ou un lit si on a envie d’être allongé.

Très vite l’inconfort peut venir à la fois pour la personne qui reçoit le massage et la personne qui le donne. Un matelas pourra être un support trop mou, ou trop large pour bien masser.

Quant au fameux «  trou pour le visage », on essaie tant bien que mal de le reproduire en repliant les bras, avec des coussins ou traversin ou en utilisant une serviette de bain roulée et repliée en « U ». Si si je vous assure j’ai tout essayé!
Ou alors on pose la tête de coté ce qui n’est pas mieux car il est important de respecter l’axe de la colonne vertébrale. Dans le même esprit, pour respecter votre dos, le donneur du massage ne doit pas s’assoir sur vous !
La hauteur du lit ou du canapé, une trop grande largeur fera se pencher votre masseur ou masseuse et lui donnera un tour de rein.

Ce que j’ai trouvé de mieux :


1 / Assise sur une chaise pour un massage de la tête jusqu’au mieux du dos. Les lombaires sont parfois moins accessibles, mais personne ne se fera mal au dos.


2/ Le donneur est assis sur une chaise, le receveur à plat ventre sur le lit ou canapé pose son visage entre les genoux du donneur. Bon on est à l’aise avec ou pas, cela peut être aussi une occasion d’avoir un fou rire .

3/ le top du top : une méridienne ergonomique, la Méridienne Française. C’est mon amie ébéniste qui les créé, c’est aussi bien un mobilier design dans un salon ou une chambre qu’un mobilier confortable. Idéal pour un cabinet de réflexologie ou chez un thérapeute. Il est efficace aussi bien pour la sieste que la convalescence ou en cas de mal de dos 😉 .

Photo : Nathalie Henriot. La Méridienne Française, modèle Bulle d’air
Un massage en plein air c’est quand même le gros kif !

Pour l’auto massage.


C’est sur les trapèzes que repose le poids du monde…

Quand je n’ai pas trop mal, c’est relativement facile de s’automasser. Pas non plus hyper confort mais c’est faisable. En général je descends aussi sous l’omoplate, je suis souvent contractée sur le même coté. Mais il faut avoir de la souplesse pour atteindre les points incriminés et arriver à s’y attarder suffisamment longtemps pour délier les noeuds.

Un fauteuil massant comme dans les aéroports c’est tentant. Mais moche.
Et encombrant. Et moche.
En plus un jour il y en a un qui m’a fortement pincé les mollets, alors je m’en méfie autant que quand je passe à proximité d’un cygne ou d’un jar ( = mâle de l’oie, juste au cas) à la ferme.

Le petit bijou que j’ai essayé est un support siège massant à poser sur une chaise. De la marque Homedics, le modèle shiatsu qui arrive à masser tout le dos, et dont le programme peut s’adapter à la taille et la corpulence.
Un vrai bonheur, j’ai atterri par hasard dessus un jour et il a sauvé ma peau.
Je n’ai pas encore cassé ma tirelire pour lui ,mais à chaque fois que je suis en souffrance j’y pense avec envie…

Mais j’ai un autre tour dans mon sac. Vous pourrez trouver ça un peu bizarre mais pas de raison de garder secret.
Ok je vous montre ce que j’utilise. Si vous buvez votre thé, soyez loin de votre clavier d’ordinateur pour qu’il n’y ai pas de dégâts collatéraux.

Oui sans blague. C’est une baguette magique. Pour de vrai. Historiquement la marque Hitachi l’a créée dans les années 1960 comme ustensile de massage. L’histoire en est étonnante d’ailleurs 😉 . . Je l’utilise donc ( notamment) pour sa fonction d’origine… Et avec la vitesse de vibration modulable je peux aussi bien masser un point très contracté dans le dos, qu’une zone plus sensible comme le cuir chevelu.

 Posted by at 15 h 20 min

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.