La nouvelle mode à domicile

 La nouvelle mode à domicile  Posted by on 18 avril 2017 at 8 h 12 min  Mode  Add comments
Avr 182017
 

Les jobs à domicile existent depuis longtemps. Le premier exemple qui vient à l’esprit et auquel on les compare si facilement sont les fameuses réunions Tuperware. Mais à l’instar du leader de la boîte plastique, le paysage de la vente à domicile a évolué, et aujourd’hui, les VDI ou les vendeuses à domicile indépendantes ont donné du peps au concept.

 

Magalie Teillet et Marie Ardouin Photo Amanda Bronscheer La Rochelle 2017 1024x720

Magalie Teillet (à gauche) Marie Ardouin ( à droite) – La Rochelle 2017

C’est dans le cadre de mes « Apéro-Filles à La Rochelle » que j’ai rencontré Marie qui présente les collections mode de Captain Tortue et Magalie pour les bijoux Victoria.

Plus que de simples vendeuses, ces nouvelles entrepreneures sont des conseillères mode qui créent de l’événement.

 

 

Marie, conseillère mode Captain Tortue

Marie Ardouin Photo Amanda Bronscheer La Rochelle 2017 1024x683

Marie Ardouin, conseillère mode Captain Tortue, au Café de la Paix à La Rochelle (2017)

Marie, Aixoise d’origine est arrivée dans le coin en 2008 suite à la mutation de son mari, après une carrière de secrétaire médicale.

« J’avais zéro relation au début », me dit Marie, elle qui aujourd’hui vient de réunir près de 50 exposants lors de son dernier salon bien-être qu’elle organise en tant que bénévole à Tonnay Charente !

Congés maternité et changement de région font que Marie choisit une toute autre profession, devient une assistante maternelle et s’intéresse à la vente à domicile.

C’était en cherchant des vêtements enfant qu’elle a découvert Captain Tortue pour la première fois et depuis ses bouts de chou sont devenus de grands étudiants !

La marque qui a maintenant développé trois collections mode femme plus une collection lingerie a ainsi retenu son attention des années après.

Depuis 8 ans, Marie met donc en valeur les collections Captain Tortue, en présentant par exemple des défilés multi marques avec d’autres VDI notamment lors des salons qu’elle organise ou en collaboration avec d’autres partenaires sur leurs événements.

C’est d’ailleurs dans un contexte similaire qu’elle a rencontré Magalie.

 

Magalie Teillet, conseillère mode Victoria France

Magalie Teillet Photo Amanda Bronscheer La Rochelle 2017 1024x683

Magalie Teillet, conseillère mode bijoux Victoria. La Rochelle 2017

 

Magalie, annonce sans détour son âge, celui d’une femme bien dans sa peau. 44 piges. Comme Marie, elle a un garçon et une fille sensiblement dans les mêmes âges ou pas loin. Après 25 ans dans le commerce traditionnel dont celui de la grande distribution et avec des responsabilités, c’est le besoin de nouveaux challenges et d’apporter une dimension plus humaine qui lui ont fait adopter la vente à domicile. Et aussi pour se changer les idées après des mois de travaux dans un investissement locatif.

« Parler aux murs et aux pinceaux » c’est pas sa came. Il faut que ça bouge, qu’il y ait du contact, il faut que ça vive !

Son opinion sur les VDI ? Au début elle n’y croyait pas. Le tuperware ça sent un peut le moisi à défaut du réchauffé 😉

C’est sa belle sœur qui la convainc du contraire car elle a identifié avant Magalie la connexion entre son talent pour le commerce et l’envie de contact humain.

Magalie est donc devenue conseillère pour les bijoux Victoria depuis novembre 2016.

 

Le réseau, la communication et la convivialité

Pour se faire connaître, Marie et Magalie utilisent Facebook.

« C’est un formidable moyen pour se faire connaître. », faire de la publicité efficace en plus du bouche à oreille.

Elles peuvent rester en contact avec les clientes dans un rapport privilégié.

Coté vente, pas de réunion obligée avec un nombre d’invités obligatoire. Cela peut être bien sur au domicile d’une hôtesse mais souvent elles accueillent chez elles, autour d’un apéro dinatoire. En somme c’est comme les apéro filles : pas d’obligation, tu viens comme tu veux pour passer un bon moment et si tu as envie de quelque chose tu passes commande.

Organiser des événements avec d’autres vendeuses indépendantes est un chouette moyen de se faire connaître et interagir avec tout le monde ou encore offrir cette prestation aux comités d’entreprise.

Cela a aussi l’avantage de ne pas donner l’impression aux (futures) clientes qu’elles sont obligées d’acheter.

 

Et les pépètes dans tout ça ?

Cette activité est un complément de revenu pas encore un salaire mais … pourquoi pas ?

Si aujourd’hui c’est un moyen de compléter un temps partiel salarié pour Marie, et pour Magalie une diversification de revenus, toutes deux ont l’envie de continuer à développer ce business qui les stimule et leur fait faire de belles rencontres.

Comme c’est une source de revenus fluctuante, l’idée est de ne pas compter dessus pour boucler son budget mais l’appréhender comme une amélioration du quotidien, partir en voyage que l’on ne pourrait pas se permettre autrement. Voire même palier à des imprévus.

Pour Marie cela peut être un beau complément de revenu d’une moyenne de 1000€ mensuel. C’est grâce à ça qu’elle part retrouver sa fille actuellement au pair aux Etats Unis.

Mag après 4 mois d’activité a déjà un mensuel net entre 500 et 800 €.

Mais on a jamais rien sans rien, aucune d’elle ne compte ses heures pour cette réussite.

Chapeau les filles !

 

 

 

Marie Ardouin
Conseillère Captain Tortue
06 64 84 36 45
captainmary@sfr.fr
Magalie Teillet
Conseillère Victoria Bijoux
06 99 42 16 44
mag.lalotiere@bbox.fr

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(required)