Jan 132020
 

Si c’est une première expérience, il y a fort à parier qu’elle marquera votre couple durablement. C’est le genre de moment complice qui renforce les liens.

Noël est à peine passé qu’il est déjà temps de penser à de nouveaux cadeaux avec en ligne de mire la Saint Valentin, la fameuse fête des amoureux !

C’est peut être une occasion sur laquelle vous aurez envie de sauter pour pimenter votre désir et celui de votre partenaire. Et pourquoi pas lui offrir une séance photo sensuelle en couple ?

Lisez cet article et laissez-vous convaincre de craquer avec ces 3 bonnes raisons !

Mais si ! Osez craquer pour une séance sexy en couple !

On ne vit qu’une fois !

Vous vivrez à deux quelque chose de nouveau et de bien plus intense qu’un restaurant ou qu’une sortie au cinéma !

De plus, souvenez-vous que les photographies sont comme les diamants, elles sont éternelles ! Ne dit-on pas en photographie que l’on « immortalise un moment » ?

Des années après la séance vous aurez plaisir à vous replonger dans les clichés réalisés à deux.

Cette séance photo en couple pourra être un témoin de votre lien à long terme ou du moins un lien intense

Les 1001 possibilités shooting boudoir !

Aah le « shooting boudoir » … Vous avez peut-être déjà vu ce terme un peu mystérieux, sans savoir à quoi cela correspondait.

En fait pour une séance sensuelle, vous pouvez poser en lingerie et même avec des accessoires (voici par exemple une boutique en ligne spécialisée). Mais notez que d’autres approches sont possibles. Par exemple, pour faire des clichés sexy, vous pourrez poser avec votre partenaire en jean sans le haut (topless), juste avec une chemise entrouverte, ou encore en nudité suggérée (sans que les parties intimes soient visibles ), etc…

Plusieurs styles sont possibles au finale, le terme boudoir est assez générique. Il veut dire sensuel au sens large et permet plusieurs styles.

Pour vous faire une idée allez sur le site de ce photographe spécialisé en boudoir à Lyon. Les clichés qui illustrent cet article sont de lui ! Et si vous êtes sages, un jour je vous montrerez ce que je fais …

Dans tous les cas notez bien que le rendu, le style des clichés, les tenues que vous porterez le jour de la prise de vus feront en amont l’objet d’une discussion avec le photographe qui peut vous guider et vous conseiller.

Vous serez guidés par un professionnel !

La phase d’échange permet de lever les interrogations que vous pouvez avoir. Surtout si c’est la première fois ou que vous avez des doutes quant à votre aise avec la nudité même partielle, faire appel à un professionnel spécialisé dans ce style de photos vous rassurera.

Le jour de la prise de vue, c’est à lui ou elle ( si vous choisissez une photographe) de vous mettre à l’aise et vous guider devant l’objectif. Détendez-vous, riez un bon coup et et vous verrez que vous vous prendrez rapidement au jeu !

C’est pour tout le monde!

Retenez aussi que les séances s’adressent à tous et toutes. La photo a des vertus thérapeutiques et peut aider à surmonter un complexe. Je suis sûre que vous vous prendrez au jeu et au terme de la séance, vous envisagerez même peut-être de renouveler l’expérience dans un autre style, un autre lieu, ou avec d’autres tenues…

Alors ,que ce soit en couple ou en solo, lancez-vous !

s

 Posted by at 16 h 54 min
Mar 192018
 
femme qui fait le ménage

femme qui fait le ménage Les journées ne sont pas extensibles, et je dois dire qu’en ce moment, avec l’emménagement et ma location à rendre j’ai du ménage à faire. Pire qu’un grand ménage de printemps et plutôt deux fois qu’une !

Et je ne parle pas des lessives en retard, du repassage etc…

 

OK je sais faire le ménage… Mais pourquoi pas déléguer ?

Le travail, les enfants, l’envie d’occuper son temps à autre chose… ou tout simplement l’envie de ne pas faire le ménage parce qu’on aime pas ça ou parce que l’on n’est pas efficace sont toutes de bonnes raisons pour faire appel à une aide ménagère.

Il faut pouvoir cependant trouver quelqu’un de consciencieux, et être à l’aise avec l’idée de confier ses clés.

Souvent la perle rare se trouve grâce à des recommandations, mais ce n’est pas si facile ! Je vois régulièrement des demandes passer dans mon groupe Apéro Filles.

Par exemple  pour mon déménagement j’ai pu trouver quelqu’un de confiance sur un site dédié (www.mydemenageur.com), un gars vraiment sympa et qui plus est du même quartier. Des bras supplémentaires et un cerveau aguerri aux techniques de déménagement ont été un vrai atout. Et on a fini joyeusement la grande journée de déménagement en buvant un coup à l’Armateur des Vins, une de mes adresses préférées à La Rochelle.

Pour un déménagement la  rémunération est raisonnable et a l’avantage de pouvoir être déclarée grâce au système de CESU. On reste dans les clous, tout est en règle puis grosso modo les charges salariales sont déductibles des impôts.

 

Et bien il existe la même chose pour les tâches ménagères, que ce soit pour l’entretien de la maison (ménage, lavage de vitres, de four) ou repassage.

On peut être mis en relation avec une femme de ménage rapide et efficace avec Helpling.fr.

Sur ce site le paiement se fait directement en ligne pour faciliter la déclaration du travail des prestataires. Mais on conserve des avantages équivalents au CESU, c’est-à-dire que cela ouvre droit également à une réduction fiscale (50%).

Comment être sur des qualités de l’aide ménagère ?

On peut consulter les notes et avis sur les prestataires laissés par les clients, mais à la différence encore d’une simple plateforme de mise en relation, Helpling référence des aides ménagères indépendantes sélectionnées sur entretien.

Et si cela ne colle pas, on peut travailler avec d’autres prestataires avant d’arrêter son choix pour du ménage régulier à la maison.

 

Trouver une aide ménagère près de chez soi

J’ai eu la bonne surprise de voir qu’il y avait déjà plusieurs profils à La Rochelle même si Helpling est d’abord positionné sur de grandes villes.

Au départ je pensais que c’était réservé aux missions régulières mais on peut également demander une aide ponctuelle, à un tarif horaire cependant un peu plus élevé que pour une prestation régulière (pouvant même n’être que bi mensuelle si on le souhaite).

Mais bon comme je fais mon état des lieux dans 4 jours c’est trop juste pour programmer.

Je me vois mal faire le ménage juste la veille 😉 ! (On sait quand on commence mais on ne sais pas quand on termine).

Un autre aspect pratique que j’ai trouvé sur Helpling est que l’on peut quand même consulter les disponibilités et tarifs sans être connecté.

trouver aide ménagère La Rochelle

Super utile pour faire une simulation, rapide pour se décider. Et si j’ai besoin, j’ouvrirai mon compte.

Peut être bien pour faire un grand ménage dans la maison une fois que j’aurai tout rangé !


		
 Posted by at 10 h 51 min
Mar 172018
 

Encore une révélation !

Déjà la dernière fois je vous laissais entrevoir mon envie d’écrire sur de nouveaux sujets. En voilà un autre.

J’ai aussi envie de parler de sport… (et mode ? Hé hé oui il me faut bien justifier le temps passé à regarder les boutiques en ligne)

S-P-O-R-T

Arf oui je sais, vous devez vous souvenir de cet article là avec un petit gribouillis approximatif.

Non pour l’instant c’est plutôt du sport dans l’optique de  » bouger son boule ». Pas de marathon en vue, pas de trail…

Pourquoi j’ai envie de bouger mon boule

Juste le besoin de faire bouger ce corps qui reste des heures durant vissé sur une chaise de bureau. Que j’ai d’ailleurs choisi bien confortable pour mon entrée dans la vie de freelance avec des journées qui filent à tout vitesse. Je pensais gagner au moins 8h de plus dans mes journées après avoir quitté mon ancien job.

A moi le temps pour dessiner régulièrement, développer le concept Apéro Filles  ( il y a déjà 3 villes…) , refaire mon site, en lancer un autre, partir faire des reportages…. en plus du community management pour mes clients.

La réalité est qu’en fait j’ai l’impression d’avoir encore moins le temps qu’avant ! Il faut dire que la rénovation de maison qui traine a peut-être quelques responsabilités dans tout cela. D’ailleurs mon emménagement n’est plus une vague idée, je viens de passer mes premières nuits dans ma maison !

Début janvier, j’ai pris mon courage à deux pieds, chaussé mes vieilles chaussures de sport et je suis sortie dès le matin, sur les conseils de mon amie Nathalie (promis je vous reparle de cette formidable nana)  : 1h pour soi le matin (ce qui implique de se lever plus tôt), sortir d’oxygéner les neurones, marcher, se dépenser, puis se poser et penser à sa journée.

Comment se passe la reprise d’activité physique

N’ayant plus du tout l’habitude mes premières sorties m’ont bien fatiguée mais cela m’a également fait un bien fou. J’ai donc continué, pas tous les jours certes.

Maintenant le pli est pris : j’ai tout juste racheté des baskets de sport, des Asics comme les anciennes, comme cela j’était sure de ne pas me tromper sur la taille. Pour tout dire je viens de les étrenner ce matin même !

Vu comme c’est parti, maintenant je sais que je vais tenir ( = je vais donc pouvoir investir dans le shopping sport)

Ouais je vais bouger mon boule. Régulièrement. Et si les chaussures étaient un renouvellement indispensable – les anciennes sont très très très vieilles – les fringues de sport le sont aussi.

Pas seulement des fringues mode, il faut du tissu technique, respirant, et qui permet de rester au sec. Parce que même quand il fait 0°C dehors, on transpire beaucoup.

J’en ai fait l’expérience un matin la semaine dernière. 7H30 je me suis arrêtée sur la plage de Chef de baie, juste à 2km de mon appartement. Si il faut courir (parce que à la base j’aime vraiment pas ça, sauf quand j’ai besoin de me vider la tête) autant aller vers un spot agréable !

Je suis restée inactive ( et contemplative à fixer les vagues) pas plus de 5 minutes mais cela m’a frigorifiée. J’ai mis du temps à me réchauffer en repartant.

Donc de vrais vêtements adaptés sont nécessaires. Et jolis aussi.

Bim ! Gagné, me voilà en quête de shopping mais je ne pensais pas que ce serait pour des vêtements de sport.

On peut courir avec n’importe quoi sur le dos, mais bien habillée c’est mieux

Même avec une petite poitrine, dès que l’on trottine ça rebondi et ce n’est pas agréable.

Mon dernier soutien gorge de sport remonte à cette époque fofolle où je me suis dit que j’allais castagner de la fresh meat sur une piste de roller derby. Après avoir appris à patiner, à jouer des épaules et des anges pour faire des sortis de piste, une mauvaise entorse de genou m’avait complètement mis hors jeu. C’est con c’est le seul sport qui m’avait motivée à … Faire du sport.

En pleine castagne au roller derby. Attention tous les coups ne sont pas permis 😉

Ce soutien gorge, je l’ai ressorti mais hum… il a du rétrécir au lavage 🙂

J’ai aussi fait reprendre du service à un vieux jogging qui avait fini en pyjama.

Enfin je ne vais pas détailler mais vous comprenez que finalement je n’avais plus rien d’adapté pour courir plus de 10 minutes, surtout à des températures aussi basses de bon matin.

J’ai commencé mon shopping à petit prix grâce à la fin des soldes, même mes chaussures de sport (Asic Gel Kayano Trainer Evo) sont un bon plan solde. Des nouvelles brassières, des culottes de sport ( ou culottes, c’est super agréable sans couture, tissu respirant…inutile de faire un dessin), et un haut manches longues pour températures entre 0 et 7°C.

Idéalement j’aurai encore besoin de regarder pour des t-shirts et débardeurs et aussi jogging ou leggings spécialement conçus pour le sport.

Donc après ma période shopping mode traditionnel, ma période shopping high tech, ma période shopping rénovation de maison, voilà que j’entre dans ma période shopping sport !

C’est fou hein ?

 

Des idées shopping pour le sport

 

Je ne vais pas piocher uniquement dans une seule boutique ou marque mais voilà mes idées de shopping pour le sport. Attention, un autre truc bizarre, il va peut-être y avoir du rose. Je commence à bien aimer cette couleur tant que ce n’est pas trop barbe à papa.


Veste sans manches réfléchissante : Esprit   79,99€
Jogging rose clair : Esprit  39,99 €
Brassière : Puma , chez Go Sport 58,35€ 46,60 €
Les chaussettes : Kalenji chez Décathlon 5€ les deux paires de la même couleur (exactement celles que j’ai achetées ! )
Chaussures : Asics Gel

Il y a peu la la marque Esprit m’avait étonnée par le choix de ses articles déco et linge de maison, mais c’était trop tôt pour moi il valait mieux attendre de déménager.

A ce moment là j’avais repéré qu’il y avait sur le site une rubrique mode femme sport qui m’intéresse beaucoup plus aujourd’hui.

 

Mes chaussures de sport

Des Asics Gel Kayano Trainer Evo. Sur la photo on dirait que c’est rose pâle mais c’est beige.

J’ai réussi à les acheter à 48€ pendant les soldes, en cherchant bien sur le net on trouve encore ce modèle exact et parfois un peu moins cher ( attention aux frais de port si il y en a).

Mais il y a plein d’autres modèles de chaussures de sport Asics qui sont tout aussi sympa. Notamment le nouveau modèle Sanze, conçu comme un chausson japonais.

Les sous-vêtements de sport

Je l’ai dit plus haut, le maintien de la poitrine est très important. Je voulais au départ retrouver un vrai soutien gorge de sport avec attaches au dos et bretelles réglables mais j’ai finalement opté pour des brassières simples. A très très petit prix chez Décathlon, y’a rien à redire si ce n’est qu’il n’y a pas un choix fou de couleurs.

Pour les culottes, je n’étais pas convaincue.

Mais à 3€ l’unité je ne perdais pas grand chose à essayer.

Et j’ai adopté ! Un vrai confort qui fait la différence

Le haut

Pour l’instant j’utilise des haut basiques, pas du tout conçus pour le sport. Je mets un débardeur, un tee manches longues. Puis par dessus un haut manches longues pour le sport adapté à des températures entre 0 et 7°C trouvé à 10€ toujours chez le même fournisseur.

Le bas

J’aimerai trouver un jogging mais pour la longueur des jambes ce n’est pas facile. Pour l’instant je reprends de vieux leggings, tout en louchant sur ce qui se fait.

D’ailleurs j’ai bien vu qu’il y en avait avec un maintien style contention. Si vous voulez bien m’expliquer exactement à quel moment ou pour quel niveau on en a besoin… Je suis tout ouïe !

Une veste

Ok quand on court il faut être vu. Mais même si les couleurs vitaminées sont jolies, au bout d’un moment les fluo, les orangés, les fuchsias clairs, fuchsias foncés… sont difficiles à marier entre eux.

Pour l’instant j’ai une veste matelassée sans manches jaune ( ça va en dessous je mets du noir), mais je trouve la veste de ma sélection très élégante tout en respectant les principes de sécurité : un joli gris mais en matière réfléchissante.

I-M-P-E-C-C-A-B-L-E

Les accessoires

J’emmène mon téléphone avec moi et ses écouteurs d’origine. J’ai un Xperia Premium et je n’ai pas intérêt à le casser c’est aussi un outil de travail !

Quand certains écoutent un livre audio ou un cours de langue, moi je lance la revue de presse tech de Nowtech. Souvent celle de la veille en replay, l’émission live étant à 8h du lundi au vendredi.

Ce matin j’ai mis en marche l’application Runtastic avec un fond sonore musical sur Spotify. La prochaine fois j’écouterai une playlist running, pour avoir un rythme plus régulier. Parce qu’on ne court pas de la même façon en écoutant Thérapie Taxi ou Adèle !

Je n’ai pas de poche dans ma veste alors je glisse mon téléphone dans une ceinture ventrale de voyage (celle-pour-pas-qu-on-te-pique-tes-sous-et-passeport). C’est un point que je vais devoir améliorer.

Je crois aussi que je vais voir si je peux avoir une mini gourde pour ne pas devoir attendre de rentrer pour boire !

 

 Posted by at 11 h 24 min