Juin 172011
 

3314149871 Ouais j’avais une robe trop tendance déjà avec la superposition qu’il faut sur un tee blanc. Même que si ça se trouve j’ai les genoux en dedans. (destinééeeee)


Voilà le premier témoignage en image de mes histoires et déboires capillaires. Il faut savoir que je ne suis pas venue au monde blonde. Et non, désolée de vous décevoir…

Mes premiers jours en ce bas monde j’avais même les cheveux LISSES ! Mais ça n’a pas duré longtemps, et je suis entrée dans la spirale infernale du cheveu crépu.

Toute petite devoir déméler TOUS les matins ma tignasse était un vrai calvaire. « Je veux que le peigne rentre comme dans du beurre » disait ma mère.

Ouais.

Je n’ai jamais viré touffe afro façon Jackson Five.

Mais j’ai découvert le défrisage. Assez tard, à 19ans. Au démêlage de cheveux se sont donc ajoutés les soins multiples, les brushing interminables au sèche cheveux. Et les « noooon je sors pas si il pleut !! »

J’ai voulu avoir les cheveux plus longs plus vite, j’ai fait un tissage. La technique consiste à coudre des extensions sur tes propres cheveux nattés collés au crâne. J’ai gardé un peu trop longtemps, et la pire journée de ma vie a été de l’enlever, de démêler à la va vite et se me faire bruler les cheveux dans un boui boui où tu te fais coiffer dans le fond.

Après le rayon poisson séché et autres bouffes exotiques. Cool hein ?

Le défrisage n’avait pas marché je me suis retrouvée avec une demi-touffe afro ^^

Plus de tissage me suis-je promis.

Puis j’ai découvert un vrai salon de coiffure « afro » à Montpellier : Aux coupes du Monde. Là ça a changé la donne j’ai même découvert les plaques céramiques.

Il y a deux ans et demi je me suis remise aux cheveux longs comme on peut l’apercevoir sur le tout premier billet de ce blog. Et là encore le drame : cheveux cassés, on coupe, recoupe….Puis j’ose le blond et après avoir une tête de léopard j’ai définitivement le défrisage.

J’aurai bien aimé découvrir au tout début les plaques céramiques ghd hair. J’aurai peut-être évité certains épisode douloureux et j’aurai pu me la jouer Katy Perry mais sans embrasser une fille ni brailler « ‘Cos you’re a firewoork ah aha ah »

434581657

Tu sais quoi? Ça fait deux ans que j’ai jeté brosses et sèche-cheveux et ça fait du bien.

Mais toi si tu as encore des cheveux et que tu veux jouer de la boucle crantée à la baguette chinoise, tu devrais essayer. Rendez-vous sur le blog ghd pour découvrir tous les conseils et astuces.

Mais méfiez-vous des contrefaçons ghd

Et pour gagner un coffert ghd hair midnight d’une valeur de 215€ il suffit d’indiquer le nom de l’égérie.

Cliquez sur l’image pour jouer !

Le coffret comprend:

  • le tout nouveau Styler ghd Gold,la trousse thermorésistante pour ranger votre Styler ghd Gold,
  • 2 clips cheveux ghd pour des coiffages précis,
  • un miroir baroque,
  • un sèche cheveux de voyage ghd
  • un écrin pour protéger le tout !

  2 Responses to “La fin des errances capillaires”

  1. […] Cette série de photos, à moins que j’en ai oublié d’autres, sont les dernières sur lesquelles vous me verrez “blonde”.  Enfin pour un petit moment en tout cas,car j’ai eu envie de changer de tête. Ce jour là d’ailleurs je me suis demandé POURQUOI j’avais choisi de rester 5 heures dans un salon, à avoir mal au crane et à trépigner en me disant que je perdais mon temps pour finalement sortir le soir toute contente de retrouver une coiffure que je n’avais pas fait depuis des années. Je me demande si vous sauriez deviner laquelle. Un indice ? […]

  2. […] à l’instar de ma morue Mindalicious et de ses errances capillaires, j’ai rendu les armes. Je laisse désormais mes cheveux moutonner librement et je rigole […]

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)