Août 022016
 

La liberte mise a nu 2016 Photo Amanda Bronscheer

 

 

Un grand ras le bol partagé, une mobilisation massive sur Facebook puisqu’en quelques heures à peine nous étions déjà plus d’une centaine de nanas dans le groupe créé pour l’occasion  par Julie Galiay, artiste peintre.

C’est dans le secret que se monte le projet : poser nues, en groupe pour en faire plus tard une expo de photos mais aussi de croquis et tableaux dont les bénéfices des ventes éventuelles seront reversés à une association qui oeuvre pour les droits des femmes et contre les violences que beaucoup trop d’entre elles subissent.

Julie a contacté le photographe Xavier Renaudin pour cette collaboration.

Car si la moutarde a monté au nez de Julie en lisant l’actualité, c’est aussi son vécu et le témoignage de proches qui ont fait naitre le projet.

Parce qu’il n’appartient à personne de juger les femmes selon la longueur de leur jupe.

Parce qu’il est impardonnable de rabaisser, harceler, menacer

Parce qu’il nous appartient de dénoncer tout cela.

Poser nues en nombre, pour protester contre TOUTES les violences faites aux femmes.

Elles se sont déplacées de Royan, La Rochelle, Cognac, Melle, Niort, Bordeaux… Mais la mobilisation a touché toute la France puisque ce sont des habitantes de villes bien plus lointaines qui ont essayé de rejoindre l’événement.

 

Et moi, ce jour là, j’y étais aussi…

avant le déshabillage 28 juillet 2016

….Avec Armelle, Renate, Emilie, Sabrina, Anne Sophie, Sylvie, Véronique, Stéphanie, Irmine, Elsa, Virginie P, Aurélie, Camille, Mélina, Charline, Karyne, Virginie S. Enidmada, et bien sur Julie.

Et si des badauds avaient été encore présents ce soir là, ils auraient été bien étonnées de voir Xavier , escabeau et matériel photo pendus à l’épaule, suivi par 30 nanas à poil.

Croyez-moi ça valait le détour.

On a jeté en l’air le haut, le bas… Puis des pétales de roses. Tout simplement, au coucher du soleil. Dans un moment complice, où la bonne humeur était de mise.

Julie a perdu son profil Facebook pendant 24h, et sa page pro avec environ 9000 fans a été récupérée bien plus tard. Non pas parce qu’il y avait trop de centimètres carrés de peau dévoilés ( on en voit souvent bien plus) mais parce que des personnes (jalouses ? Moralisatrices ? Sans aucune doute bêtes comme leurs pieds) ont alerté Facebook.

Et moi, je suis encore là à publier sur mon petit espace de liberté en ligne que je peux partager avec vous. Ça se fait sur mes blogs parce qu’aujourd’hui Facebook a décidé de bloquer mon profil, ma page Facebook Amagzine ainsi que les profils des rédacteurs du blog.

A cause de cette photo sur mon profil

censure facebook

L’escabeau est trop nu ! ça vaut bien un signalement sur Facebook !

A cause de cette vidéo sur Amagzine

A cause de cette photo publiée en commentaire en dessous du partage d’un article du Courrier de L’Ouest .

liberte mise a nu photo Xavier Renaudin

Sans mes cheveux bicolores, je suis sûre que tu ne me reconnaissais pas !

Mais la photo signalée a été partagée en masse et existe toujours. Nos petits culs se promèneront encore longtemps sur Facebook !

Cet après midi avec France 3, j’ai moi aussi sorti ma  » caméra  » et mon micro 😉

  One Response to “La liberté mise à nu et moi aussi”

Comments (1)
  1. ça m’a fait drôle de te voir à la télé en regardant le journal.
    Même si je suis vestimentairement parlant pudique (ok mes tenues sont spéciales, « alternatives » mais je ne montre pas beaucoup de peau) je suis tout de même une féministe convaincue qui veut que quelle que soit sa tenue une femme puisse sortir et marcher sans être agressée!
    Girl power!

     

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(required)