Soldes ou pas Soldes ?

 Soldes ou pas Soldes ?  Posted by on 18 janvier 2018 at 14 h 59 min  Mode  Add comments
Jan 182018
 

to be or not to be 2

Cela fait un bon moment que j’ai délaissé les achats mode. Moins d’envies, trop de chaussures et d’habits dans mes placards, une aventure qui mobilise le moindre denier ainsi que mon boulot aujourd’hui 100% freelance… Et aussi de nouvelles envies, comme acheter un nouveau boitier reflex , du matos vidéo ou des feutres. Bah oui depuis que j’ai repris du temps pour moi pour le dessin, je suis une vraie gamine devant une boite de feutres ou de crayons…

Cependant la mode ça me titille toujours. Pour preuve, demain matin je serai dans le train pour visiter les salons pro à Paris. Who’s Next, Maison & Objet, peut-être Man Woman Show….

J’ai même repris plaisir à me prendre en photo toute seule avec mon trépied, vous découvrirez cela la semaine prochaine sur le blog. Promis.

 

Mes petites astuces pour les soldes

to be or not to be 1

Bon plan juste avant les soldes

Depuis que j’habite à La Rochelle, ma technique pour bien profiter des soldes – les classiques d’hiver et d’été on ne parle pas des soldes flottantes à tout va – a toujours été de faire du lèche vitrine le samedi avant le lancement des soldes. Ce jour là les boutiques sont quasi désertes, les gens attendent le jour J du lancement.

Je n’y vais pas simplement faire du repérage car, bien souvent, dans les boutiques indépendants il suffit de demander si l’objet du désir sera en solde et proposer de l’acheter le jour même au prix soldé. Une garantie pour la boutique de réaliser la vente plutôt que d’espérer un achat quelques jours plus tard (on a bien le temps de changer d’avis) et pour moi la garantie de pouvoir avoir ce que je voulais. Tout le monde est gagnant.

Un exemple ? Cette paire de chaussures achetée en 2009, et qui semble neuve car le système d’attache se défaisait tout le temps. Boots kaki Marithe Francois Girbaud Photo Amanda Bronscheer 6758

 

Un vrai gâchis quand on y pense, car même à – 50% c’était une somme conséquente. L’année précédente j’avais fait le même coup pour un modèle rouge bordeaux de la même marque. Portées à outrance, elles ont certes vieilli mais je les mets toujours !

Pour la paire kaki, 2018 est une bonne année. J’ai tenté de les remettre et tout s’est bien passé. A n’y rien comprendre car je n’ai pas les chevilles plus grosses qu’avant. Puis en y réfléchissant… bingo ce sont les chaussettes qui font la différence. Je ne mets plus de chaussettes toutes fines ou des mi bas fantaisie. Ces quelques millimètres ont suffi pour que je puisse à nouveau en profiter.

Boots kaki Marithe Francois Girbaud Photo Amanda Bronscheer 6759

Pendant les soldes

La seconde tactique est de refaire un tour à la fin des soldes pour la troisième démarque. Là c’est quitte ou double, histoire de se faire plaisir et jeter son dévolu sur le pull qui était encore hors budget malgré les premières soldes, remarquer une nouvelle bonne affaire passée inaperçue la première fois…

 

Et les soldes en ligne ?

Après avoir guetté il y a quelques années les début de ventes privées tôt le matin seulement à de rares occasions, j’avoue aujourd’hui n’avoir plus aucun bon plan soldes en ligne.

Avec la multitude de sites et d’offres, on peut avoir quasiment tout ce que l’on veut à tout moment de l’année. Fini le frisson d’avoir enfin la paire de chaussures tant convoitée.

Le plaisir va quand même rester sur l’achat chez des marques à taille humaine. Elles ne sont pas distribuées partout et parfois uniquement en ligne. Un inconvénient mineur quand on aime pas retrouver sur tout le monde les mêmes fringues.

Sur ce je me suis rappelée que j’ai découvert à Chez Simonie de Niort une marque vraiment sympa : Blune . Dans le lookbook il y a une belle combi qui est encore sur le site en ligne. C’est risqué d’acheter une combi en ligne (risque de camel toe * si le buste est trop court pour moi) mais comme elle n’est pas en boutique…

 

* Si tu ne vois pas ce qu'est le mail aimé camel toe je vais t'aider à visualiser.
Première étape : aller voir sur Google image à quoi ressemble un pied de chameau.
Ça a deux orteils, tu vois. Un bout de patte séparé en deux.
Deuxième étape : Imagine toi en pantalon combinaison. Regarde mentalement ton entrejambe et
 superpose l'image du pied de chameau dessus.
Voilààààààà tu connais maintenant le danger des combi pantalons ou combi shorts quand la pièce
 du buste est trop courte. Et tu t'imagines bien que si c'est vraiment vraiment trop court,
 en plus d' être disgracieux, c'est pas très confort non plus....

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(required)